AccueilActualitéGilles de Margerie à la tête de France Stratégie

Gilles de Margerie à la tête de France Stratégie

Gilles de Margerie a été nommé commissaire général de France Stratégie lors du Conseil des ministres du 12 janvier dernier.
"France Stratégie a un rôle important à jouer au moment où notre pays met en oeuvre un programme intense de réformes".
© France Stratégie - "France Stratégie a un rôle important à jouer au moment où notre pays met en oeuvre un programme intense de réformes".

Actualité Publié le ,

Précédemment directeur de cabinet d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Gilles de Margerie a travaillé près de dix ans dans le secteur public.

Tout d'abord à l'Inspection générale des finances puis au sein des cabinets de Roger Fauroux, ministre de l'Industrie et de l'Aménagement du territoire, et de Michel Rocard, Premier ministre. Il a également travaillé dans le monde de l'entreprise, en particulier au Crédit Agricole.

De 2013 à 2017, il a été directeur général adjoint d'Humanis, groupe de protection sociale paritaire et mutualiste.

Parallèlement, Gilles de Margerie a fondé en 2000 En temps réel, un laboratoire d'idées associant universitaires, élus et représentants de la société civile, dont l'objet est d'appréhender les nouvelles régulations, les mutations de la société et les exigences de la mondialisation. En 2011, il a créé la Fondation pour les sciences sociales qui soutient et contribue à diffuser des travaux de recherche dans tous les domaines des sciences sociales. Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'École nationale d'administration, il est agrégé de sciences sociales.

Pour Gilles de Margerie, "France Stratégie a un rôle important à jouer au moment où notre pays met en œuvre un programme intense de réformes. Elle contribuera à les préparer et les évaluer. Force de proposition, elle continuera à mettre dans le débat public des analyses sur les grandes évolutions économiques et sociales à moyen et long terme de notre pays dans son environnement européen et international. Elle renforcera ses capacités d'évaluation des politiques publiques, et d'organisation de débats et de concertations".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?