AccueilEntrepriseVie des entreprisesG7 passe au vert… Et au vélo !

G7 passe au vert… Et au vélo !

L’entreprise de taxis parisiens G7 innove depuis plusieurs mois. La firme est la première à avoir lancé un service de taxis équipés de porte-vélos. Une initiative originale, qui cherche à promouvoir et à développer les nouvelles mobilités.
G7 passe au vert… Et au vélo !
© G7 - Monsieur Nalla Machioudi devant son taxi équipé d'un porte-vélo

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

C’est une image surprenante. Un van-taxi, équipé d’un porte-vélo, à l’arrière, qui parcourt les rues de Paris. C’est pourtant l’initiative prise par le groupe de taxis parisiens G7, alors que les mobilités ont évolué avec le confinement avec un million de déplacements quotidiens à vélo sur Paris. « G7 s’est demandé comment accompagner ce changement », explique Yann Ricordel, directeur général délégué du groupe. Pour y répondre, l’entreprise a décidé de prendre une décision presque paradoxale : permettre aux usagers de vélo de profiter, eux-aussi, du taxi.

Une centaine de chauffeurs équipés

Lancé à la rentrée 2021, le projet permet aux cyclistes de faire face aux pluies imprévues, crevaisons, problèmes électriques, ou autres soucis inhérents aux deux-roues. « Ces clients-là n’ont pas besoin de taxis en temps normal, mais un tas d’aléas peut survenir. On a des clients qui font le trajet dans un sens pour aller au travail, mais qui doivent rentrer chez eux le soir. Avant G7 Vélo, il n’y avait pas d’autres solutions pour certains cyclistes, qui ne peuvent pas prendre le RER ou le bus ».

En travaillant depuis trois ans avec des associations de cyclistes, le groupe s’est rendu compte qu’un besoin était réel. Sans vouloir remplacer le moyen de locomotion, l’initiative vient « en complément du vélo », rappelle Yann Ricordel. Disponible via l’application, avec un supplément de 4 euros, la commande met certes un peu plus de temps à arriver qu’un taxi classique, mais ce logiquement car seuls cent chauffeurs sont -pour l’instant- équipés de porte-vélos. La demande, elle, est en hausse de 70% par rapport à l’automne 2021.

Un objectif de multi-mobilité

Chauffeur de van depuis 15 ans, affilié G7 VIP depuis 2016, Nalla Machioudi est l’un des chauffeurs équipés. « L’option G7 Vélo est vraiment une option qui aide les clients. J’ai fait pas mal de vélos, de jour comme de nuit… Je prends des clients de tout âge. J’ai déjà pris un couple après une soirée, un des vélos était crevé, ils ne pouvaient pas rentrer. L’équipement permet de transporter jusqu’à trois vélos ». En plus de ce côté pratique, l’offre répond aussi à des problématiques environnementales, complète Yann Ricordel. « Nos clients plus jeunes, les moins de 40 ans, y sont très sensibles. Il y a des impératifs politiques comme la qualité de l’air. G7 veut contribuer, à la hauteur de ce qu’on peut faire, apporter sa pierre à la multimodalité, une mobilité plus écologique ».

Alors que l’utilisation de l’option progresse grâce au bouche-à-oreille entre cyclistes, la cohérence de l’offre, passé le paradoxe, a aussi plus de sens sur le Grand Paris vu les distances de déplacement. Le chauffeur indique ainsi qu’il fait des trajets de toutes les longueurs. Jusqu’à se rendre à… Strasbourg, en Alsace, avec un client et son vélo qui avait raté son train Gare du Nord !

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?