Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Françoise Savès :« Nous devons rendre notre profession attractive, valoriser et retenir les talents"

le - - Actualité - Interview

Françoise Savès :« Nous devons rendre notre profession attractive, valoriser et retenir les talents"

L'Expert comptable, au service du développement des entreprises, joue un rôle fondamental auprès des acteurs de la croissance. Françoise Savès, présidente de l'Institut Français des Experts Comptables et des Commissaires aux Comptes, livre aujourd'hui sa vision d'avenir de la profession.

Vous avez récemment organisé à Paris, au cercle interallié, un colloque sur « Un nouveau modèle de croissance des entreprises françaises, est-il possible en France ? », pourquoi avoir choisi ce thème ?

Nous avons choisi ce thème car, dans le contexte de crise que nous vivons, nous pensons qu’il est important que les Experts-comptables s’inscrivent dans un véritable accompagnement des chefs d’entreprise, garants de notre croissance, et tiennent surtout compte des mutations technologiques. Devant l’évolution rapide de notre société, avec cette ère Internet et des réseaux sociaux, il y a une nouvelle génération de chefs d’entreprise qui arrivent sur le marché et qui, contrairement à leurs parents qui privilégiaient une relation longue, durable, pérenne avec leur Expert-comptable, nous demandent aujourd’hui « Que pouvez-vous m’apporter de plus ? ».

Quels sont les échanges et idées qui ont émergé de cet événement ?

Beaucoup de choses très intéressantes, d’abord la notion de partage, de « hub » un mot très à la mode en ce moment, mais aussi la notion du social, durable, car aujourd’hui, le client se soucie de plus en plus de l’environnement dans lequel il évolue. Par exemple, lorsqu’il fait un achat, il souhaite connaître quel sera son impact en matière d’environnement.

La nouvelle période qui s’ouvre à nous doit permettre à la profession comptable de prouver que son niveau de maturité et d’évolution est tel qu’elle peut dépasser son simple rôle d’assistance et de coordination technique et financière, pour endosser un rôle plus stratégique et un accompagnement plus impliqué auprès des entreprises et de leurs dirigeants. La nouvelle génération de chefs d’entreprise et les mutations technologiques que nous vivons nous invitent à réfléchir autrement. Les repères ne sont plus les mêmes, ne pas en tenir compte nous mènerait sûrement à l’échec.

Chaque année, entre 2008 et 2010, 600 à 650 experts-comptables ont pris leur retraite (contre environ 300 entre 2005 et 2007). Votre profession n’atteint-elle pas un carrefour de son Histoire ?

Vos chiffres sont exacts. Nous pourrions rester plusieurs jours à parler de ce sujet tant il est préoccupant pour notre profession. Aujourd’hui, il y a près de la moitié de nos experts qui partent à la retraite et près d’un expert sur quatre qui ferme son cabinet.

La profession peine à attirer et à conserver les jeunes. Un choc intergénérationnel peut se produire entre les trois générations en activité qui ont toutes les raisons de ne pas se comprendre. Il est donc nécessaire de repenser nos modes de management, d’envisager de nouvelles organisations du travail, de concilier vie professionnelle et vie personnelle…

Que pensez-vous du pacte de compétitivité récemment remis par Louis Gallois ? Quel impact aurait-il sur votre profession, si les mesures étaient appliquées ?

Ce qui m’intéresse dans le rapport Gallois, c’est évidemment son introduction et sa conclusion. D’abord, il était évidemment nécessaire de réfléchir à l’avenir de la France. Maintenant, en attendant que les mesures soient appliquées, il me paraît indispensable pour notre profession de s’attacher à un point essentiel décrit dans le rapport qui est le prix. Aujourd’hui nous constatons qu’il est de plus en plus fréquent d’avoir des confrères qui, pour faire face à la concurrence, affichent des prix trop tirés vers le bas. En jouant à ce jeu de la concurrence, les entreprises françaises se mettent en danger. Je suis également favorable à la proposition qui vise à accompagner toute nouvelle politique lancée par l’État par document qui précise les impacts sur la compétitivité industrielle et les moyens d’en réduire les effets négatifs éventuels.

Quels seront les grands chantiers de l’IFEC en 2013 ?

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons rendre attractive notre profession, valoriser et retenir les talents, placer la formation au cœur de la réussite de nos étudiants Experts-comptables, et initier une démarche entrepreneuriale forte. C’est pourquoi j’ai décidé de renforcer les formations et le parcours des jeunes par des modules en entreprenariat

Si vous deviez lancer un appel aux Pouvoirs publics quel serait-il ?

Nous aimerions leur rappeler que nous sommes un véritable relai, une courroie de transmission entre les créateurs de richesse d’une part et les services de l’état de l’autre.

Et un appel aux jeunes étudiants ?

Je voudrais dire à la jeunesse, pardon de ne pas vous avoir bien informé. Je vous promets que la profession d’Expert-comptable n’est pas seulement un costume gris et une cravate, c’est d’abord et surtout une liberté, un épanouissement personnel riche et la construction d’un avenir meilleur.

*Colloque Paris : Un nouveau modèle de croissance pour les entreprises est-il possible en France ? Cercle de l’Union Interalliée, 33 rue du Faubourg-Saint-Honoré Paris 8e.

 

 

 

 

INTERVIEW

Crédits photos IFEC






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer