AccueilEntrepriseVie des entreprisesFrance 2030 : 500 millions d’euros supplémentaires dans la recherche

France 2030 : 500 millions d’euros supplémentaires dans la recherche

Dans un communiqué, le Gouvernement a annoncé investir 500 millions d’euros supplémentaires pour faire émerger, mais aussi valoriser davantage, les start-ups issues de la recherche.
le Gouvernement a annoncé investir 500 millions d’euros supplémentaires pour les start-ups issues de la recherche.
© Adobe Stock - le Gouvernement a annoncé investir 500 millions d’euros supplémentaires pour les start-ups issues de la recherche.

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Climat, énergie, santé… : les défis majeurs de notre société sont des défis scientifiques. Les relever nécessite de produire des connaissances, mais également de favoriser leur usage. Pour renforcer l’impact des découvertes scientifiques et technologiques pour l’économie et la société dans son ensemble, le Président de la République a notamment fixé comme objectif la création de 100 licornes et de 500 start-up deeptech par an d’ici 2030.

« Le Gouvernement s’est mobilisé autour de cette ambition, en particulier dans le cadre de la mise en place du plan France 2030. Doté de 54 milliards d’euros déployés sur 5 ans, il vise à développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir ». Grâce à ce plan, l’objectif intermédiaire des 25 licornes a été atteint en 2022.

Toutefois, l’ambition de la France en matière d’innovation nécessite le passage d’une vitesse supplémentaire. « Le réflexe de l’innovation derrière chaque découverte scientifique n’est pas encore systématique, et le flux création de start-up issues de la recherche reste en retrait de son plein potentiel », explique-t-on du côté de Bercy.

Trois axes d’investissements

Pour permettre cette montée en puissance, le Gouvernement décide de renforcer son dispositif autour de trois piliers. Il souhaite la mise en place de vingt-cinq pôles universitaires d’innovation (PUI) pour partager un cadre collectif d’engagement. « L’objectif est d’avoir derrière chaque découverte scientifique le réflexe de l’innovation par une proximité avec les équipes de recherche, à l’échelle d’un site universitaire en dotant ce dernier d’une stratégie d’innovation, d’une gouvernance unique et de moyens agiles ». 160 millions d’euros seront mobilisés pour maximiser ainsi le potentiel de valorisation.

Une accélération du plan deeptech va aussi être mis en œuvre, par un renforcement des actions existantes et la déclinaison d’actions supplémentaires. 65 millions d’euros supplémentaires sont mobilisés.

Enfin, un renforcement de la valorisation des travaux issus de la recherche et des programmes de recherche thématiques (PEPR) est prévu. 275 millions d’euros sont mobilisés autour de 17 projets qui structureront la capacité de détection et d’accompagnement de la valorisation de la recherche.

Ces trois actions, opérées par Bpifrance et l’ANR, représentent un investissement de 500 millions d’euros, dans le cadre de France 2030 et de la Loi de Programmation de la Recherche (LPR). « Elles permettront de faire le lien entre recherche académique et monde socio-économique développer les solutions aux défis de notre temps et de la France de 2030 ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?