Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Fondation Entrepreneurs MMA : des chefs d'entreprise motivés mais inquiets pour demain

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Fondation Entrepreneurs MMA : des chefs d'entreprise motivés mais inquiets pour demain
@ DR

Selon une étude menée par OpinionWay pour la Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs, 44 % des chefs d'entreprises inquiets pour l'avenir mais restent motivés et confiants, ouverts aux opportunités et déterminés à aborder la reprise tout en préservant l'équilibre entre vie professionnelle et familiale.

La Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur s'est interrogée sur l'état d'esprit des dirigeants en cette période de relance post-Covid. Pour ce faire, une enquête a été menée, à sa demande, par l'institut OpinionWay, par téléphone du 12 au 22 juin auprès de 802 chefs d'entreprises représentatifs des TPE, PME et ETI.

« Cette enquête, même si elle confirme la très forte inquiétude liée à certains secteurs d'activité nous montre que la combativité des entrepreneurs, leur capacité à s'adapter, à résoudre des problèmes à saisir des opportunités sont plutôt exacerbés par la crise avec une capacité de résilience en augmentation.», explique Patrick Miliotis, directeur général de la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur.

Combativité et agilité des dirigeants

Il ressort de l'enquête un très fort sentiment de combativité chez les dirigeants, à 92 %, et d'investissement, à 85 %.

Prêts à agir et à s'adapter, 79 % des répondants se disent ouverts aux opportunités et tout autant souhaitent faire évoluer leur organisation. 47 % affirment même vouloir développer de nouvelles activités.

L'été sera actif

Les dirigeants d'entreprises sont les premiers acteurs de la reprise économique et doivent réorganiser la reprise de leur activité. De ce fait, malgré l'arrivée de l'été, l'heure n'est pas aux congés et 44 % des sondés prévoient ainsi d'écourter, d'annuler ou de reporter leurs vacances estivales, 53 % s'agissant des dirigeants du secteur du commerce.

Trésorerie et carnet de commande, sources d'inquiétude

L'étude met en avant la confiance des chefs d'entreprises pour leur avenir ainsi que leur volonté d'agir et de « ré entreprendre ».

Pour autant, si 56 % des sondés ne se disent pas inquiets, certains sondés demeurent peu confiants dans ce contexte économique complexe et incertain, s'agissant notamment de leur trésorerie et de leur carnet de commande, respectivement pour 82 % et 72 % d'entre eux.

Favoriser l'équilibre travail-famille

Pour aborder au mieux la reprise, les dirigeants s'appuient sur le soutien de leurs proches et font de la préservation de leur vie de famille une priorité. Ce phénomène est l'une des conséquences du confinement, qui a permis à 79 % des chefs d'entreprises de s'investir davantage dans les activités familiales, développant chez 88 % d'entre eux un sentiment de fort soutien de la part de leurs proches. De ce fait, ils sont 93 % à vouloir profiter de leur famille tout au long de l'année et 91 % à vouloir continuer à pratiquer une activité sportive pour se maintenir en forme.

Interrogés sur leur santé, 85 % des sondés ont d'ailleurs affirmés se sentir en bonne forme physique. Toutefois, 44 % admettent se sentir stressés et 54 % débordés, un taux plus élevés chez les dirigeants d'ETI (72 %) et de PME (61 %).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer