Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Fin de vie : lettre au Premier ministre

le - - Droit - Actualité du droit

Fin de vie : lettre au Premier ministre
@ Adobe Stock

Plusieurs centaines de députés viennent d'écrire à Jean Castex pour lui demander de relancer le débat parlementaire autour de la fin de vie.

« Notre constitution confie au Parlement la mission de voter la loi, prérogative qui nous honore et nous oblige.

L'Assemblée Nationale a commencé́ l'examen d'une proposition de loi donnant et garantissant le droit à une fin de vie libre et choisie. Aboutissement d'un travail parlementaire vieux de 43 ans, d'une préparation rigoureuse au sein du groupe d'études sur la fin de vie, notre assemblée s'est honorée en mettant en œuvre un travail transpartisan qui a permis de mener des débats approfondis en Commission des Affaires sociales, d'amender et de voter la proposition de loi à une très large majorité.

Le 8 avril dernier, en dépit d'une obstruction générée par un petit nombre de députés, l'Assemblée Nationale a pu examiner et voter l'article 1er de la proposition de loi donnant et garantissant le droit à une fin de vie libre et choisie. Cet article a été adopté par 240 voix contre 48, soit 83 % des députés présents.

Il importe maintenant de poursuivre ce travail parlementaire. Les Français demandent instamment à ce que tout soit fait dans la période actuelle pour protéger les vivants et pour humaniser l'agonie des mourants.
Nous ne pensons pas que cette loi se prête à un débat de campagne électorale, ce sujet nous élevant tous au-dessus de nos appartenances partisanes. Il nous paraît préférable d'organiser dès maintenant le travail parlementaire souhaitable pour avancer sur cet important sujet de société. La réflexion, les débats et les prochains votes se feront bien sûr dans la sérénité, qui a toujours existé sur le sujet et dans le plein respect des opinions de chacun. Le progrès qui en résultera s'inscrira dans une démarche humaniste de proclamation d'un droit fondamental, celui des personnes en fin de vie à maîtriser leur mort, comme cela se généralise actuellement au niveau européen et international.

Plutôt que d'inscrire l'examen des articles 2 à 6 du texte dans une niche de tel ou tel groupe, nous demandons solennellement au Gouvernement de bien vouloir mettre du temps parlementaire à la disposition de l'Assemblée pour répondre à la volonté exprimée par une très forte proportion de nos concitoyens et par une très large majorité des députés sur les différents bancs. »

LES SIGNATAIRES

Parmi les signataires, on trouve de nombreux élus d'Île-de-France comme Yaël Baun-Pivet (Yvelines), Bruno MILLIENNE (Yvelines)Laetitia AVIA (Paris), Didier BAICHERE (Yvelines), Pierre-Yves BOURNAZEL (Paris), Jean-Jacques BRIDEY (Val-de-Marne), Sylvie CHARRIERE (Seine-St-Denis), Francis CHOUAT (Essonne), Éric COQUEREL (Seine-St-Denis) – Alexis CORBIERE (Seine-St-Denis) – David CORCEIRO (Val-d'Oise), Dominique DA SILVA (Val-d'Oise), – Frédérique DUMAS (Hauts-de-Seine), Elsa FAUCILLON (Hauts-de-Seine) – Olivier FAURE (Seine-et-Marne), Albane GAILLOT (Val-de-Marne), Guillaume GOUFFIER-CHA (Val-de-Marne), Florence GRANJUS (Yvelines), Benjamin GRIVEAUX (Paris), Bastien LACHAUD (Seine-St-Denis), Anne-Christine LANG (Paris), Patricia LEMOINE (Seine-et-Marne), Aude LUQUET (Seine-et-Marne), Mounir MAHJOUBI (Paris) – Jacques MAIRE (Hauts-de-Seine), Jacques MARILOSSIAN (Hauts-de-Seine), Jean-François MBAYE (Val-de- Marne), – Bruno MILLIENNE (Yvelines), Danièle OBONO (Paris), Mathilde PANOT (Val-de-Marne), Pierre PERSON (Paris), Maud PETIT (Val-de-Marne) – Stéphane PEU (Seine-St-Denis), Michèle PEYRON (Seine-et- Marne), Béatrice PIRON (Yvelines), Florence PROVENDIER (Hauts-de-Seine), Pierre-Alain RAPHAN (Essonne), Robin REDA (Essonne) – Hugues RENSON (Paris), Cécile RILHAC (Val-d'Oise), Marie-Pierre RIXAIN (Essonne), Laetitia ROMEIRO DIAS (Essonne), Laurianne ROSSI (Hauts-de-Seine), Laurianne ROSSI (Hauts-de-Seine), Sabine RUBIN (Seine-St-Denis), Pacôme RUPIN (Paris), Laurent SAINT-MARTIN (Val-de-Marne) – Isabelle SANTIAGO (Val-de-Marne), Marie SILIN (Paris), Aurélien TACHE (Val-d'Oise), Cédric VILLANI (Essonne).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer