Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Fidal complète et renouvelle sa gouvernance

le - - Droit - Mercato avocats

Fidal complète et renouvelle sa gouvernance
@ DR

A l'issue d'un processus électoral qui se déroule tous les 4 ans, Fidal renouvelle son directoire, composé de trois nouveaux membres. François de Laâge de Meux, 52 ans, en assure désormais la présidence, et est accompagné de Christophe Mikolajczak, 54 ans, et Jean-Godefroy Desmazières, 41 ans.

Pour assurer la transition, Yves de Sevin, qui avait rejoint ce Directoire en 2008 et en était président depuis 2016, reste membre du directoire jusqu'à la fin de son mandat en octobre prochain.

Complémentaires dans leurs parcours et convergents dans leur vision, les nouveaux membres du directoire partagent la même ambition : capitaliser sur la force du collectif et l'intelligence partagée des équipes, pour faire de la taille du cabinet un atout concurrentiel, et de sa singularité un véritable levier de différenciation sur son marché.

« Notre marque, belle et ancienne, est portée par l'ensemble des professionnels du cabinet. Nous souhaitons placer notre mandature sous le signe du collectif et impliquer toutes nos équipes dans la réflexion sur la transformation de nos métiers », déclare François de Laâge de Meux.

La nouvelle équipe dirigeante entend amplifier l'investissement du cabinet dans sa transformation digitale, garantir les expertises technique et métier pour lesquelles le cabinet est historiquement reconnu, et densifier rapidement son réseau international. Mais les avocats d'affaires sont désormais aussi attendus sur leurs compétences managériales.

« Ce sont toutes ces compétences réunies qui permettront à chaque avocat qui en a la maîtrise d'être un conseil de plein exercice, tant au profit de l'accompagnement de ses clients que de l'épanouissement de ses équipes », confirme Jean-Godefroy Desmazières.

Incarnation d'une génération en attente d'une gouvernance plus transparente, participative et agile, le directoire souhaite engager le cabinet dans une véritable transformation.

« Notre organisation doit permettre à nos avocats d'être entièrement là où ils apportent avec talent toute leur valeur ajoutée : au plus près de nos clients », indique Christophe Mikolajczak.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer