AccueilEntrepriseChiffreVia le dispositif “Make it easy“, les professions du chiffre et de l'audit luttent contre les inégalités

Via le dispositif “Make it easy“, les professions du chiffre et de l'audit luttent contre les inégalités

Les 30 jeunes retenus dans le cadre de ce dispositif, qui propose un accompagnement financier et humain aux étudiants de la filière comptable, ont reçu une aide de 3000 euros lors d'une soirée dédiée.
Les 30 lauréats ont reçu leur chèque en présence de leurs parrains et marraines.
© DR - Les 30 lauréats ont reçu leur chèque en présence de leurs parrains et marraines.

EntrepriseChiffre Publié le ,

« Si vous êtes présents aujourd’hui, c’est que vous êtes excellents. Je veux que vous soyez très fiers d’être présents et d’avoir été reconnus ». C’est par ces mots que Vincent Reynier, président de la CRCC de Paris, a accueilli les 30 lauréats de la deuxième promotion de “Make it easy“, au sein de l’ hôtel de Berri, situé à Paris 8e. Destiné à soutenir les étudiants dans leurs études comptables, ce dispositif de soutien humain et financier a été mis en place fin 2021, par la commission Attractivité de la CRCC de Paris. Lors de la première édition, 10 lauréats ont été récompensés.

Pour soutenir ces étudiants en 2e année de BTS et DCG, Vincent Reynier a mis, cette année, les petits plats dans les grands. « C’était un bon début, mais je pensais que nous pouvions faire mieux. C’est pourquoi je me suis tourné vers Virginie Roitman, présidente de l’OEC Paris Île-de-France et Philippe Vincent, président de la CRCC de Versailles et du Centre, qui ont rejoint le dispositif », a-t-il témoigné, lors de cette soirée riche en émotions.

Au-delà de l’augmentation du nombre de lauréats, c’est le montant même de la bourse qui a évolué, passant de 2000 à 3000 euros. L’accompagnement s’étalant sur un an et demi, les lauréats percevront cette somme en trois fois (en janvier, en septembre, puis en juillet 2024). Ils se voient également attribuer une marraine ou un parrain de la profession (expert-comptable et commissaire aux comptes), pour les accompagner dans leur parcours.

Une 3ème édition de "Make it easy" déjà annoncée

Avant même que la soirée n’atteigne son point d’orgue, Vincent Reynier, président de la CRCC de Paris, a annoncé la reconduction du dispositif pour une 3ème édition, avec le « soutien exceptionnel » de la CNCC et du CNOEC. Si le président Vincent Reynier s’est autant investi, c’est que l’objectif central de ce dispositif lui tient particulièrement à cœur, à savoir l’égalité des chances. Il lui a donc semblé tout naturel de demander à Elisabeth Moreno, ancienne ministre déléguée à l'Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l'Égalité des chances, de devenir la marraine de cette deuxième édition.

« L’égalité est au cœur de nos valeurs républicaines, mais j’ai constaté que beaucoup de parents n’y croient plus et combien de leurs enfants peinent à y croire. Chacun aimerait avoir la reconnaissance des autres pour ce qu’il fait et pas pour ce qu’il est. Pourtant aujourd’hui la reproduction sociale reste une réalité », a expliqué Elisabeth Moreno, ajoutant que la « reproduction des inégalités » était encore un fléau de nos jours. L’ancienne ministre est intimement convaincue que la méritocratie ne repose pas sur l’héritage, mais uniquement sur le caractère et le talent.

« C’est pour cela que la CRCC de Paris a décidé d’accompagner les étudiants qui ont été confrontés à des difficultés financières, pour leur permettre de continuer leurs études », a poursuivi la marraine du dispositif. En effet, selon Elisabeth Moreno, 30 % des étudiants issus de milieux défavorisés ne poursuivent par leurs études pour des raisons financières. « Le métier d’expert-comptable n’étant pas ou peu connu, “Make it easy” est par là-même l’occasion de le rendre plus attractif et de le faire connaître », a-t-elle ajouté, avant de conclure :

« La seule différence entre l’impossible et le possible est le niveau de détermination. Si vous êtes déterminé, vous trouverez le chemin de la réussite et les personnes qui peuvent vous y aider ».

Le futur de la profession

« Le jeu en vaut la chandelle, si vous recherchez de l’autonomie, des responsabilités, une aisance financière », a ensuite témoigné Virginie Roitman, précisant que le métier devait sans cesse se réinventer pour s’adapter aux besoins des entreprises. « Agilité, curiosité, goût du terrain, appétence pour le relationnel, capacité de travail… Ce sont ces qualités que nous avons cherché à récompenser ce soir, car vous êtes le futur de notre profession. Nous avons besoin de vos talents, face aux transformations que vivent nos professions à l’heure actuelle », a-t-elle souligné.

« Nous avons à cœur de transmettre », a ensuite clamé Philippe Vincent, après avoir félicité les lauréats. « Nos métiers du chiffre et du droit sont porteurs de sens. Nous permettons aux entreprises de traverser des situations extrêmement difficiles, de répondre aux exigences sociétales. Je pense notamment à l’environnement. Les CAC auront un rôle crucial à jouer dans le futur en la matière », a-t-il ajouté.

Pour le président de la CRCC de Versailles et du Centre, rejoindre le dispositif “Make it easy“ était une évidence.

« On oublie que nos professions recrutent environ 12 000 collaborateurs par an. Nos professions sont très dynamiques et ont de nombreux atouts à vous offrir. Les parcours sont très riches, très larges, et, surtout, font fi de toutes les conditions dans lesquelles vous avez grandi », a poursuivi Philippe Vincent, en écho aux propos précédents sur l’égalité des chances.

Partager la passion de l'exercice

« Sur 100 dossiers, le jury, composé des trois institutions, a retenu 30 lauréats. Vous pouvez être fiers, vous avez répondu à tous les critères », a félicité Camille Boivin, vice-président de la CRCC de Paris, avant de préciser que les étudiants de la première promotion « s’en sortaient tous très bien ».

Un témoignage valant mieux que 1000 explications théoriques, Marine Julien, trésorière de la CRCC de Paris, a ensuite relaté son expérience de marraine auprès d’une lauréate de la première édition de “Make it easy“. « J’avais à cœur de partager la passion que j’ai à exercer ce métier, de montrer que c’est le plus beau métier du monde. Même s’il est exigeant, on s’épanouit. Il ne faut pas avoir peur, ce n’est qu’une question de volonté », a-t-elle lancé, avant de laisser la place à sa filleule.

« Marine Julien m’a raconté ses expériences. Elle m’a parlé de son parcours, de la façon dont elle s’y est prise pour réussir. Cela motive. Elle m’a conseillé sur mon rapport de stage et j’ai pu obtenir des interviews d’experts-comptables pour enrichir ce document. C’est vraiment une opportunité qu’il faut saisir », a-t-elle confié, précisant que le fait de ne pas se sentir seule l’avait « mise en confiance ».

Les métiers du chiffre et de l'audit ne connaissent pas la crise

Tous sourires et le regard rempli de fierté, les lauréats ont finalement reçu symboliquement leur chèque des mains d’Elisabeth Moreno, et ont rencontré leurs marraines et parrains, qui vont les accompagner pendant l’année et demie du dispositif.

« A l’issue de ces années de travail, de très grandes opportunités vous attendent, les métiers du chiffre ne connaissent pas la crise. Au contraire c’est un secteur qui recrute et qui est en pleine mutation », a ensuite souligné Cécile de Saint-Michel, présidente du CNOEC, avant de laisser la parole à Kristell Dicharry, présidente de la Commission Jeunes et Attractivité de la CNCC et à Yannick Ollivier, président de la CNCC.

« Pendant des années, notre profession a été mal jugée. Mais aujourd’hui, nous avons besoin de vous, car c’est vous qui allez la construire. C’est une profession qui s’ouvre et qui vous tend la main », a-t-il conclu.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?