AccueilDroitÉtude sur la récidive des mineurs délinquants

Étude sur la récidive des mineurs délinquants

Une étude parue dans le numéro de novembre d'Infostat Justice, bulletin d'information statistique de la Chancellerie, fait le point sur la récidive chez les mineurs traduits en justice.

Droit Publié le ,

Selon cette étude, "65 % des mineurs ayant eu affaire avec l'institution judiciaire ne commettent pas de nouvelle infraction identifiée dans une procédure en cours ou achevée durant leur minorité, ce qui représentent environ 98 000 affaires par an". Le taux de sortie de la délinquance varie légèrement selon l'infraction : 60 % pour les violences, près de 70 % pour les dégradations. Le type de mesure appliquée au mineur joue aussi dans la suite de son parcours : le placement hors du domicile familial éloigne de la délinquance, durant leur minorité, plus de 80 % des jeunes mis en cause pour violences. Dans le cas des affaires de destruction ou dégradation, ce sont les mesures de type réparation ou travail d'intérêt général qui ont le plus de succès, avec plus de 80 % de mineurs qui disparaissent des radars de l'institution judiciaire. Sujet de préoccupation des gouvernements de droite comme de gauche, la délinquance des mineurs doit faire l'objet dans les mois à venir d'initiatives de la Chancellerie.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?