Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Une grève dure, mais par quel moyen ?

Ce mardi 11 février, au Palais de justice de l'île de la Cité, à l'appel du bâtonnier Olivier Cousi et du Conseil de l'ordre, quelque 1 000 avocats du barreau de Paris se retrouvaient en Assemblée Générale Exceptionnelle pour parler des actions à mener contre la réforme des retraites. Une AGE que le successeur de Marie-Aimée Peyron a volontiers qualifié d'« historique ». Si la poursuite de la grève dure n'a pas reçu d'opposition, quelques modalités d'actions ont fait face à des avis très partagés.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer