Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Si le pacte d'associés était un contrat de mariage…

« La foudre, pour l'attirer, il faut une substance propice », écrivait Joseph Kessel dans sa biographie de Mermoz. Si le pacte d'associé était un contrat de mariage, il semble bien que l'heureux et durable coup de foudre entre un entrepreneur et un investisseur nécessite aussi sa substance propice. Bold Avocats livre ses conseils.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer