Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'enjeu pénal et l'avenir de la modération de contenu sur les réseaux sociaux

Le 15 mars dernier, l'attentat de Christchurch a été diffusé en direct sur Facebook, pendant 17 minutes. La vidéo est ensuite partagée sur YouTube et Twitter et devient virale jusqu'à sa suppression sur les différentes plateformes.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer