Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La responsabilité civile en matière d'intelligence artificielle

96 000 tweets envoyés en 8 heures : aucun utilisateur de Twitter n'est capable d'une telle prouesse, du moins chez les humains. Tay, une intelligence artificielle (« IA ») développée par Microsoft, était capable de participer à des conversations sur des réseaux sociaux et des applications de messagerie comme Twitter ou Snapchat et de poser des questions aux internautes.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer