Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

En Marche bouscule les temps d'antenne

Le 23 mai, le CSA publiait sa décision indiquant les durées d'émission allouées à chaque parti en vue des élections législatives. Bénéficiant d'une durée d'émission de sept minutes au premier tour et de cinq minutes au second, En Marche a saisi la Conseil d'Etat d'une demande en référé-liberté tendant à la suspension de la décision du 23 mai et à l'allocation d'un temps d'antenne.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer