Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Haro de la Quadrature du Net contre la reconnaissance faciale

La Quadrature du Net, une association de protection des libertés sur la toile, vient de déposer un recours devant le Conseil d'Etat contre les dispositions du Code de procédure pénale qui autorisent la police à utiliser la reconnaissance faciale pour identifier les personnes fichées dans le TAJ – le fameux fichier de « Traitement des Antécédents Judiciaires » - qui comporte près de 19 millions de fiches et plus de 8 millions de photos, dont celles des personnes innocentées.

Envoyer cet article par e-mail

J'accepte de recevoir les dernières news de Affiches Parisiennes
J'accepte de recevoir les offres commerciales de vos partenaires.



Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer