AccueilImmobilierEntre confiance et incertitudes

Entre confiance et incertitudes

C’est la première fois depuis 2014 que la confiance envers les professionnels de l’immobilier atteint un tel niveau, malgré certaines incertitudes sur le long terme.
Entre confiance et incertitudes
© Adobe Stock

Immobilier Publié le ,

L’épidémie de Covid semble avoir induit ou accéléré des changements dans le secteur immobilier, qui laissent subsister des incertitudes à long terme, malgré une confiance qui rebondit chez les professionnels du secteur. Dans la dernière édition d’Emerging Trends in Real Estate Europe 2022, qui dresse un panorama des tendances du marché immobilier européen pour les années à venir, le cabinet de conseil et d’audit PwC et l’Urban Land Institute (ULI) révèlent que 68 % des professionnels de l’immobilier font de la transformation organisationnelle une priorité. L’étude annonce également les villes préférées des investisseurs européens, avec Paris qui fait partie du “Top 3” aux côtés de Londres et Berlin, avec des perspectives positives pour l’avenir.

Une confiance à son paroxysme

Le secteur a su faire preuve de résilience durant cette période de pandémie et témoigne d’un sentiment de soulagement et d’optimisme. La confiance des professionnels est au beau fixe et ne cesse de croître, en termes de rentabilité et d’effectifs.

La demande des investisseurs est forte, même si des différences notables sont observées entre les différents types d’actifs. Cet optimisme est donc principalement lié à un climat professionnel plus stable que l’année précédente. En contre-point paraît une certaine incertitude sur le plus long terme.

Pour Geoffroy Schmitt, associé responsable des activités Real Estate chez PwC France et Maghreb : « Le secteur doit se restructurer pour être résilient sur de nombreux fronts, notamment l’adoption d’un programme “environnement social et gouvernance” toujours plus exigeant, la digitalisation, ainsi que l’évolution des business models et des modèles financiers. »

Les incertitudes du secteur s’axent, pour 67% des personnes interrogées sur la cybersécurité, pour 59 % sur l’inflation et pour 55 % sur les taux d’intérêt. Enfin, les problématiques les plus préoccupantes pour les entreprises immobilières pour 2022 sont les coûts de la construction et la disponibilité des ressources (88 %), la disponibilité de terrains et d’actifs exploitables (66 %), ainsi que les exigences de durabilité et de décarbonisation (61 %).

Perspectives et quête de changement

Les nouvelles infrastructures énergétiques, les sciences de la vie et des centres de données suscitent l’enthousiasme des investisseurs pour cibler les secteurs en développement, malgré de faibles parts de marché.

Les précédentes éditions du rapport soulignaient l’importance croissante des actifs opérationnels ainsi que la nécessité de mettre davantage l’accent sur le service client, la réputation ou encore la technologie du secteur. Cette année, la transformation organisationnelle est devenue une priorité majeure pour 68 % des répondants, de même que la technologie, qui reste essentielle à la transformation, pour 92 %.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?