AccueilEntrepriseEnquête Conjoncture Opcalia Ile-de France 2013-2014

Enquête Conjoncture Opcalia Ile-de France 2013-2014

L'enquête annuelle Conjoncture Opcalia Ile-de France menée auprès de 349 entreprises, réalisée par le Cabinet Majors, ayant répondu via Internet entre le 10 octobre et le 6 décembre 2013, met en évidence un léger regain de confiance des entreprises de la région Ile-de-France.
Enquête Conjoncture Opcalia Ile-de France 2013-2014

Entreprise Publié le ,

Dans ce contexte, la formation professionnelle est toujours prioritaire pour 71 % des entreprises interrogées, et pour 2014, 93 % d'entre elles envisagent d'y engager des budgets. En outre, 13 % des personnes interrogées se déclarent concernées par la cession/transmission de leur entreprise, ce qui pointe la nécessité d'un accompagnement pour les salariés, les dirigeants et les candidats repreneurs.
L'enquête souligne par ailleurs que le recrutement est globalement moins difficile et que 26 % (-12 points) des entreprises continuent à rencontrer des difficultés d'embauche liées spécifiquement à la pénurie de bons profils (81 %) formés et motivés, tout spécialement pour les techniciens et les opérateurs de premier niveau. Dans le même temps, en 2013, 50 % des entreprises ont eu recours à l'alternance considérant l'expérience positive dans 89 % des cas pour les contrats de professionnalisation et 77 % pour l'apprentissage. En 2014, 22 % ont l'intention de recourir à l'une ou à l'autre de ces formes d'embauche.
Les nouveaux dispositifs d'accès à l'emploi, Contrats de génération et Emplois d'avenir, mis en place par le gouvernement en 2013, n'ont pas encore suscité l'engouement espéré et les intentions de recours pour 2014 semblent encore très marginales : 9 % des entreprises envisagent de recourir aux Emplois d'avenir et 6 % pour les Contrats de génération.
Alors que l'INSEE a abandonné depuis 2005 la notification des cessions et transmissions d'entreprises, l'enquête Conjoncture Opcalia Ile-de-France 2013/2014 communique des statistiques sur ce terrain : 13 % des entreprises répondantes se déclarent concernées par la cession/transmission, 9 % dans un délai inférieur à cinq ans. Pour cela, 52 % d'entre elles éprouvent le besoin d'un accompagnement pour consolider les emplois ou former les dirigeants d'entreprises et candidats repreneurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?