AccueilActualitéEnquête AssessFirst : comment les Français vivent-ils le confinement ?

Enquête AssessFirst : comment les Français vivent-ils le confinement ?

AssessFirst dévoile les résultats de son enquête « les Français et le confinement », qui s'est intéressée à la façon dont le confinement, et le télétravail imposé pour certains, étaient vécus par la population française.
Enquête AssessFirst : comment les Français vivent-ils le confinement ?
@ DR

Actualité Publié le ,

En cette période de confinement, les Français ont du s'adapter et revoir leurs modes de vie habituels. Une situation exceptionnelle qui induit des changements, notamment vis à vis de l'organisation du travail. Durant la première quinzaine qui a suivi l'annonce du confinement, AssessFirst, start-up de développement et de commercialisation d'une technologie de prédiction de la réussite et de l'engagement au travail, a réalisé une enquête auprès de 1 594 personnes, afin de comprendre comment elles vivaient cette situation inédite.

Cette enquête repose sur deux grandes interrogations : comment la période de confinement est-elle vécu, de même que le télétravail imposé. Les résultats traduisent donc le ressentis des Français sur leur vécu du confinement, tant sur le plan personnel que professionnel.

Le confinement, d'un point de vue personnel

L'enquête fait ressortir qu'après 15 jours de confinement, 18 % des répondants vivent le confinement comme une situation stressante au quotidien, 39 % comme une situation neutre et 43 % comme une situation agréable. Parmi eux, 13 % des personnes déclarent prendre beaucoup de plaisir à la situation actuelle.

S'agissant de la composition des foyers, la moitié de répondants sont confinés en famille, dont plus de la moitié avec des enfants, 31 % sont confinés en couple et 18 % le sont totalement seuls. Le reste des personnes interrogées passe le confinement entre amis.

Par ailleurs, la situation de crise actuelle a eu pour effet de développer chez certains des réflexions quant à leur façon de voir le monde ainsi qu'aux priorités qu'ils se donnent au quotidien (réflexion sur soi, sur la place du travail, le rapport à la, consommation, etc.). C'est le cas pour deux tiers des répondants.

Le télétravail, une situation inédite pour beaucoup

le télétravail, conséquence du confinement sur l'exercice de l'activité professionnelle, est une situation inédite pour la plupart des personnes interrogées : 40 % n'avaient jamais télétravaillé, ou presque jamais (25 %), avant le confinement, quand une personne sur cinq télé-travaillait au moins une fois par semaine.

Le télétravail permet de conserver des liens professionnels : un tiers des personnes interrogées continue à interagir plusieurs fois par jour avec leur entourage professionnel et seuls 15 % n'ont aucun contact avec qui que ce soit.

Concernant l'efficacité au travail, 20 % estiment être plus efficaces, 49 % être est aussi efficaces en télétravail qu'en présentiel dans l'entreprise et 31% pensent être moins efficaces.

Enfin, alors que 69 % des personnes interrogées pensent que leur entreprise parviendra à se relever de cette crise, pour 11 % la reprise sera très compliquée, voire impossible, la crise ayant été fatale à leur organisation.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?