Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Emprunts toxiques : la décision sur la Seine-St-Denis

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

L'annulation en justice des taux d'intérêt considérés comme usuraires de trois prêts contractés auprès de Dexia par le Conseil général de Seine-Saint-Denis "ouvre de nouvelles perspectives" à toutes les collectivités placées dans la même situation, s'est réjouie l'Assemblée des départements de France (ADF).

Le département de Seine-Saint-Denis avait assigné Dexia au civil en février 2011 à propos de 11 emprunts toxiques, face au refus des banques de renégocier ces contrats. Pour trois d'entre eux, le tribunal de grande instance de Nanterre a exigé vendredi de la banque franco-belge qu'elle modifie ses taux d'intérêt, "jusqu'à la fin du contrat en 2031".

Dans Le président de l'ADF, Claudy Lebreton, "se félicite de la décision de justice". Outre qu'elle a le mérite "de desserrer quelque peu l'étau financier subi" par la Seine-Saint-Denis, le jugement "ouvre de nouvelles perspectives à l'ensemble des collectivités territoriales ayant engagé une procédure judiciaire sur des dossiers similaires", ajoute M. Lebreton.




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer