Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Emploi, santé, sécurité... Les priorités budgétaires de la Ville

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Emploi, santé, sécurité... Les priorités budgétaires de la Ville
© Ville de Paris

Répondre aux besoins sanitaires, porter l'emploi, assurer la sécurité avec la police municipale, végétaliser la capitale : la Ville de Paris a égrené mardi ses priorités budgétaires pour 2021, en dépit d'une baisse de ses recettes et d'une dette estimé à 7 milliards d'euros.

"Solidarité, emploi, formation", sont les maîtres mots de ce budget 2021, qui sera officiellement adopté en conseil de Paris, selon l'adjoint aux Finances, Paul Simondon Ainsi, sur un budget annuel avoisinant les 10 milliards d'euros, et en dépit d'une dette qui est estimée à 7,05 milliards d'euros fin 2021 (contre 6,4 milliards au 1er janvier), la Mairie veut tenir ses engagements de campagne et déployer la police municipale avec la « création de 130 postes nouveaux, la formations des agents, la dotation en équipements et locaux », poursuivre l'investissement « pour financer la transition écologique, la rénovation des bâtiments, les forêts urbaines", entre autres, ajoute l'élu socialiste.

« C'est important de maintenir un investissement fort, de respecter nos engagements de mandature et d'assurer un service public municipal de qualité », malgré la crise du Covid, plaide Paul Simondon. Pour réaliser ses objectifs, la Ville doit faire « un emprunt supplémentaire », engager ses économies (en l'occurrence, son épargne brute qui passe ainsi de 650 millions d'euros à 380 millions fin 2020) et espère obtenir de l'Etat une aide à travers le plan de relance, ajoute-t-on dans l'entourage de la maire de Paris, Anne Hidalgo. « Les recettes ont diminué d'environ 1,1 % » mais « l'aide de l'Etat et le plan de relance ne sont pas au rendez-vous », déplore Paul Simondon. « Paris n'a pas été éligible aux dispositifs lancés par le Gouvernement. A la fin, on nous a promis 17 millions d'euros pour rembourser les masques et on ne les a toujours pas touchés », précise l'élu socialiste, qui rappelle que « la facture Covid à Paris c'est 800 millions d'euros ».




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer