AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisEDITORIAL - En attendant 2014 et 2015…

EDITORIAL - En attendant 2014 et 2015…

L'économie occidentale, a contrario d'une planète en surchauffe, affiche une tendance marquée au refroidissement, voire à l'instauration d'une période glaciale, sinon glaciaire, qui ne suscite l'enthousiasme ni pour l'année qui vient de s'achever ni pour celle qui commence.
EDITORIAL - En attendant 2014 et 2015…

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

2012 a, en effet, largement pâti d’une météo des affaires dépressionnaire, assortie de chutes d’entreprises et de bourrasques, parfois fantasques, persistant à emporter les emplois bien au-delà des limites hexagonales.

Les prévisions de l’Insee laissent pour l’instant à bonne distance l’anticyclone capable de redonner un teint franchement tricolore à une croissance blême. L’Institut de la statistique et des études économiques a d’ailleurs refroidi un peu plus l’ambiance en annonçant des chiffres (+0,1 % au troisième trimestre) qui rendent difficilement accessible l’objectif officiel du déjà famélique « +0,3 % » pour 2012. La France échappe néanmoins à la récession… Pour 2013, l’Insee avance une croissance de 0,1 % pour chacun des deux premiers trimestres, ce qui n’a toujours rien de très engageant.

A en croire Jacques Attali, le président de la fondation PlaNet Finance, il faudra attendre 2014 et 2015 pour voir les rameaux de l’arbre des réformes –maîtrise des dépenses publiques, compétitivité…– et une intégration européenne plus gaillarde, offrir leurs premiers fruits aux pays européens. Sans céder à un optimisme débordant, l’économiste prévoit que « la crise aux Etats-Unis va s’estomper et la Chine va redémarrer ». En attendant, souhaitons que l’année nouvelle saura estomper l’apnée économique et apporter à tous, faute d’insolente prospérité, le bonheur et la santé.

© A.P.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?