Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'Île-de-France dévoile les premiers lauréats de son AMI pour le recyclage des masques jetables

le - - Entreprise - Vie des entreprises

L'Île-de-France dévoile les premiers lauréats de son AMI pour le recyclage des masques jetables
@ Adobe Stock

La région Île-de-France a récemment annoncé les lauréats de son Appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Recyclage des masques à usage unique », lancé en décembre 2020, afin de permettre l'identification de solutions pour réduire l'impact environnemental des masques et des équipements de protection à usage unique.

Réunie le 1er avril dernier, la Commission permanente de la région Île-de-France a voté le soutien aux cinq premiers lauréats de l'AMI pour favoriser le recyclage/la réutilisation des masques jetables en partenariat avec les industriels franciliens. Le montant global pour cette première sélection est de 306 900 euros. Doté de 2 millions d'euros, l'objectif de cet AMI « Recyclage des masques à usage unique » est d'identifier et d'accompagner des dispositifs de collecte, de recyclage, d'éco-conception afin de faire émerger rapidement des pratiques circulaires pour ces produits en Île-de-France.

Les projets soumis à la commission permanente

Parmi les cinq premiers lauréats, l'entreprise Cosmolys (95) est soutenue par la Région à hauteur de 140 000 euros pour son projet COSMOVAL, qui consiste en l'aménagement de son site actuel à Saint-Ouen-l'Aumône pour devenir un site de-massification de la collecte des masques et des EPI (équipements de protection individuel), et en l'aménagement d'un nouveau site récemment acquis, dans la même ville, pour l'accueil d'une ligne de désinfection, qui inclura le tri des différentes matières, dont le polypropylène (PP) en vue de leur recyclage. Ce projet permettra à terme la création de 6 emplois temps plein (chauffeurs, gestionnaires de site). Pour deux projets complémentaires, les entreprises GobUSE (91) et FABbrick (75) ont répondu en consortium, le premier assurant la collecte et la préparation et le broyage, le second sur la partie recyclage du polypropylène (PP) en briques.

Le lauréat Gobuse, startup spécialisée dans la collecte et la valorisation de plastiques variés, est subventionnée par la Région à hauteur de 33 250 euros pour soutenir le déploiement de son système de collecte des masques sur le territoire francilien (94). De même, l'entreprise Fabbrick, située dans le 18eme arrondissement de Paris (75), spécialisée dans le recyclage des textiles en un nouveau matériau appelé « brique » permettant la fabrication de différents produits d'aménagement d'espace (tabourets, tables, pied de lampes etc.), pouvant également servir d'isolant, est soutenue par la région Île-de-France à hauteur de 38 155 euros pour renforcer son process d'up-cyclage des masques en un nouveau matériau pour fabriquer du mobilier. Ce projet permettra la création de deux CDI en 2021.

L'entreprise Greenwishes est, quant à elle, soutenue par la Région à hauteur de 60 194 euros pour la collecte/massification, la désinfection et le tri en vue du recyclage sur leur centre de tri de déchets d'activités économiques de Gennevilliers (92). Ce soutien permettra la modernisation de la chaîne de tri. Face à la demande de centaines de clients du site de proposer une offre de collecte et recyclage des masques chirurgicaux à usage unique, Greenwishes a mis en place cette offre au travers de bornes installées de manière permanente contenant des sacs en polyéthylène qui sont scellés, collectés et transportés. Elle développe également avec l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris la mise en place de quatre sites pilotes sur quatre établissements. Ce projet permettra à terme la création de 10 équivalents temps plein (chauffeurs, agents de tri).

Dernier lauréat, l'entreprise Recylliance est soutenue par la Région à hauteur de 35 300 euros pour l'opération « ECO-MASQUES » pour la collecte/massification et le tri des masques chirurgicaux à usages uniques (93) : le projet prévoit de développer la collecte des masques et d' installer un site de préparation de la matière (massification des flux, nettoyage, désinfection, démantèlement et tri) en vue de la préparation de granulés recyclés de polypropylène (PP) en partenariat avec des entreprises telles que Cosmolys (95). Le soutien de la Région Île-de-France permettra l'achat du matériel (matériel de stockage, de tri, de désinfection) nécessaire au développement du projet.

Actions de la Région pour l'économie circulaire

Plusieurs Appels A Projets (AAP) et Appels à Manifestation d'Intérêt (AMI) prévus en particulier dans le cadre de la COP ou de la Stratégie régionale en faveur de l'économie circulaire (SREC) sont lancés par la région Île-de-France pour faire émerger des projets dans des secteurs où l'initiative reste limitée ou insuffisamment structurée. Cet AMI « Recyclage des masques » est inhérent à la politique régionale en faveur de l'économie circulaire dans le cadre de laquelle près de 300 projets ont été soutenus pour un montant global de 29 millions d'euros, ciblés sur la consigne pour réemploi et vrac, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de ressourceries ou d'activités de réemploi et plus globalement les filières de tri, de recyclage et de compostage. Forte des changements engagés au travers de tous ces projets et de l'affirmation des priorités de prévention et la valorisation des déchets, la Région entend aller plus loin et intégrer l'économie circulaire de manière transversale dans tous les secteurs de l'économie francilienne.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide