AccueilVie des entreprisesEconomie circulaire : Armor Print publie les résultats de son baromètre

Economie circulaire : Armor Print publie les résultats de son baromètre

Débuté en mars 2021, le baromètre de l'économie circulaire d'Armor Print Solutions, réalisé avec le soutien de l'Institut national de l'économie circulaire (INEC), a permis d'effectuer un état des lieux optimiste de la place donnée à l'économie circulaire au sein des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France, révélant que plus de 80 % d'entre elles maîtrisent le sujet.
Economie circulaire : Armor Print publie les résultats de son baromètre
© Armor Print Solutions

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Pour les entreprises interrogées, l'économie circulaire est perçue comme la possibilité de construire un modèle économique plus solide, plus résilient et surtout plus respectueux de l'environnement.

Des pratiques en matière de circularité de plus en plus développées

Sensibilisées aux bonnes pratiques et aux bénéfices d'un modèle reposant sur la circularité, l'intégration de l'économie circulaire au sein des ETI françaises est importante : 80 % des entreprises interrogées ont déclaré maîtriser le sujet de l'économie circulaire.

Le déploiement de l'économie circulaire se matérialise à travers divers leviers d'action avec en première place le recyclage (31 % des interrogés), suivi de près par l'éco-conception (26 %), l'optimisation des processus achats (13 %) et l'approvisionnement durable (13 %).

L'économie circulaire comme opportunité de croissance pour les ETI

De plus en plus reconnue comme une réponse possible au changement climatique et aux questions environnementales, sociales et relatives à la gouvernance (ESG), l'économie circulaire offre également des opportunités significatives de croissance pour les ETI. Le baromètre d'Armor Print Solutions révèle ainsi que la valorisation de l'économie circulaire permet d'attirer de nouveaux clients, réduire l'impact environnemental de l'entreprise, et enfin améliorer la marque employeur.

« En 2020, 15 000 palettes ont été réparées et réutilisées en France via nos agences et les entreprises locales avec lesquelles elles collaborent. Un de nos clients spécialisé dans l'isolation vient ainsi récupérer nos déchets papier pour le transformer en ouate de cellulose et en faire une nouvelle ressource pour son métier. C'est un véritable cercle vertueux à la fois écologique par la préservation des ressources ; local en s'appuyant sur un circuit court ; et économique car nous n'avons pas besoin de faire appel à une entreprise de gestion de déchets. Nous avons la conviction que l'économie circulaire doit être locale mais aussi solidaire, et elle devient en ce sens un formidable levier d'engagement pour les collaborateurs. Aujourd'hui, 40% de nos agences recourent aux entreprises de l'ESS », témoigne Antoine Guichard, responsable RSE chez Heppner, une des entreprises interrogées au cours de l'étude.

Encourager le changement et l'action : un travail collectif

La collaboration étant une des clés du succès en matière de circularité, le baromètre d'Armor Print Solutions vise à créer un vivier de démarches inspirantes afin d'encourager les entreprises à développer leur politique d'économie circulaire.

« Chez Armor et notamment chez Armor Print Solutions, nous sommes convaincus que la transformation de l'économie linéaire en économie circulaire passera par le dialogue et la coopération. Très modestement, ce baromètre établi avec le concours de l'INEC, est une première brique pour le partage et la mutualisation de bonnes pratiques en la matière. C'est aussi une photographie à un instant T, qui par sa répétition dans le temps permettra de louer les avancées et de partager les bonnes pratiques », explique Gerwald van der Gijp, directeur général d'Armor Print Solutions.

« Afin d'encourager la transition vers l'économie circulaire, il est essentiel que les entreprises puissent se nourrir d'exemples concrets. Le baromètre de l'économie circulaire d'Armor Print Solutions est un véritable vivier de bonnes pratiques en matière de circularité pour les entreprises. Nous sommes ravis d'accompagner des initiatives motrices du changement comme celles-ci, dans la définition et l'élaboration de projets inspirants », conclut Emmanuelle Ledoux, directrice générale de l'INEC.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?