AccueilDroitActualité du droitDocucert, solution de protection des créations fondée sur la Blockchain

Docucert, solution de protection des créations fondée sur la Blockchain

Docucert, partenaire de l'Union internationale des avocats, a récemment présenté sa plateforme de sécurisation des preuves de créations, brevets et innovations, grâce à la technologie Blockchain.
Docucert, solution de protection des créations fondée sur la Blockchain
@ DR

DroitActualité du droit Publié le ,

La plateforme SaaS docucert.co, accessible à partir de n'importe quel navigateur, a été développée par Opportunity, en collaboration avec des huissiers de justice, pour sécuriser efficacement toutes les preuves de création, brevets et innovations grâce à plusieurs technologies comme que la signature électronique, l'horodatage et la blockchain. « Nous souhaitions apporter aux créateurs, chercheurs, et porteurs de projets une solution simple et efficace leur permettant de protéger leur droit de toutes natures », déclare Anthony Dinis, fondateur de Docucert.

Pour un tarif minimum de 99 euros, la plateforme protège les droits de ses utilisateurs dans tous les pays signataires de la Convention de Bern. Les données qui transitent via le service sont hébergées uniquement en France, dans un data center appartenant à la Chambre des huissiers de justice.

Docucert a également annoncé son partenariat avec l'Union internationale des avocats, dont l'objectif est de compléter les solutions et outils de protection juridique pour les avocats. « Nous sommes ravis de collaborer avec Docucert, cette application fait gagner beaucoup de temps. Vous déposez un document depuis votre bureau et vous recevez en retour un certificat d'authenticité », déclare Jerome Roth, président de l'UIA, cabinet Munger, Tolles & Olson, ancien procureur fédéral à New York.

Simplicité d'utilisation

Lorsque l'utilisateur dépose ses données sur la plateforme, celle-ci crée et ancre l'empreinte numérique des documents dans la Blockchain avant d'effectuer un horodatage. Dès lors, il est impossible de revenir sur le dépôt ou de modifier la donnée et ses caractéristiques. Un certificat de preuve est ensuite délivré et la protection des données concernées, validée. L'empreinte numérique qui est générée est ensuite consignée et les droits sont sauvegardés par un huissier.

Parce que la Blockchain n'est pas encore reconnue comme une preuve juridique dans tous les pays du monde, Docucert offre la possibilité de demander un constat d'huissier de justice, qui constitue alors une preuve juridique efficace contre les éventuelles contestations.

Une application faites pour tous les domaines

Grâce à Docucert, tous les corps de métier pourront sécuriser et protéger efficacement leurs preuves de créations, qu'il s'agisse de la mode, de l'industrie, du design mais aussi de l'immobilier, de l'architecture, des assureurs ou des gestionnaires de sinistres, qui pourront établir des preuves à la minute, de manière géolocalisée et datée. En sciences et en recherche, un brevet, ou une des étapes de son processus, bénéficiera aussi de cette protection. n

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?