AccueilSociétéDo you speak startup ? Tout savoir sur le langage de ces jeunes entreprises innovantes

Do you speak startup ? Tout savoir sur le langage de ces jeunes entreprises innovantes

J’ai un call business plan maintenant, on se fait un feedback de la réunion sur la génération de leads asap. Vous n’avez rien compris ? C’est normal la “novlangue” des startups est envahie par les anglicismes. Voici notre lexique pour vous aider à survivre dans la startup nation.
Open space d'une startup
Pixabay - Open space d'une startup

Société Publié le ,

Demain, il faut absolument mettre en place la stratégie growth hacking pour améliorer notre croissance, la deadline est à la fin du mois et je dois faire un premier pitch au CMO. Si l’on veut devenir une licorne d’ici un an, il faut disrupter le marché.

Si vous avez compris ce paragraphe, c’est que vous maîtrisez les termes et le vocabulaire des startupers. Pour les autres, rassurez-vous, la majorité des personnes ne comprennent pas le langage business de la startup nation.

Termes techniques, abréviations et anglicismes sont très utilisés dans l'écosystème des startups. Ce langage diffère du jargon d’une entreprise classique et les “jeunes pousses” reprennent les codes des entrepreneurs américains. Ils doivent maîtriser l'art du “pitch” et travailler le “ storytelling” pour convaincre les investisseurs. Toutefois, vous n’avez pas besoin de vous acheter un dictionnaire startup, on vous donne les clés pour mieux comprendre les expressions et les phrases des startups les plus utilisées.

Qu’est-ce qu’une startup ?

Le terme startup est d’origine anglo-américaine, il signifie commencer en anglais et désigne une entreprise qui démarre, une jeune entreprise innovante avec un fort potentiel de croissance. La commission d'enrichissement de la langue française et l'Office québécois de la langue française recommandent l'expression “jeune pousse” en français.

Quand on entend le mot startup, on imagine une entreprise du numérique où l’ambiance est cool et où l’on peut jouer au baby-foot. Un cliché sur l’ambiance startup qui ne reflète pas totalement la réalité de ces jeunes entreprises.

Une startup est donc une entreprise, en phase d'expérimentation de son marchéet de son modèle économique, ou business model en langage startup. Son objectif est d’apporter de la valeur à des clients avec un produit ou un service innovant afin de le reproduire à différents endroits pour, enfin, gagner de l’argent. Les exemples les plus parlants sont Airbnb et Uber qui fonctionnent dans le monde entier.

Startup française
©French Tech

Quelles est la particularité des startups ?

Il existe plusieurs critères pour qu’une entreprise puisse se définir comme une startup, en voici les principaux :

  • Elle est innovante et propose un produit ou un service qui n’existe pas sur le marché. Elle évolue donc dans un nouveau marché qui comporte des risques de faisabilité liés à l’innovation. Son statut est temporaire, elle peut facilement disparaître si le projet ne fonctionne pas. Son objectif est de devenir une entreprise rentable.
  • Une startup est une structure agile qui s'adapte rapidement à son environnement et à son évolution qui peut être très rapide en peu de temps.
  • Son besoin de financement est important : pour chaque étape, de son démarrage à son développement, une startup a besoin de fonds pour atteindre ses objectifs.
  • Elle est industrialisable : son business model peut être reproduit à très grande échelle partout dans le monde sans que cela ne perturbe le fonctionnement de l’entreprise ou diminue la qualité de son offre.
  • Elle a un potentiel de croissance exponentielle : la vente à grande échelle permet de réaliser des profits importants qui ne cessent d’augmenter.

Vocabulaire de la startup nation : les principaux termes utilisés par les startuppers

La majorité des startups évoluent dans le secteur des nouvelles technologies où les termes anglais sont récurrents :

Lead : le terme lead est utilisé dans le domaine du marketing digital, notamment dans le B2B. Il désigne un contact commercial ou client potentiel qui a manifesté son intérêt pour une offre en communiquant ses coordonnées via une newsletter par exemple.

GAFA : l'acronyme GAFA désigne les quatre entreprises les plus puissantes du monde de l'internet Google, Apple, Facebook et Amazon.

Inbound : l'inbound marketing est une stratégie marketing qui consiste à créer du contenu utile et qui répond aux questions des lecteurs. L’objectif est d’attirer des clients de façon plus naturelle et moins intrusive que la prospection commerciale, souvent mal ciblée. Cette méthodologie permet aussi de créer une communauté et de fidéliser les clients.

Outbound : l’outbound marketing est une stratégie d’acquisition de nouveaux clients. C’est l’entreprise qui va chercher des clients en lui montrant son offre, on parle de push marketing. L’outbound marketing utilise divers canaux : campagnes emailing, salons, foires, prospection téléphonique, porte-à-porte, affichage, street marketing, liens sponsorisés ou encore pubs TV et radio.

Growth Hacking : terme anglophone qui consiste à utiliser différentes techniques (appelées hacks) pour augmenter la croissance d’une entreprise, d’un produit ou d’un service en peu de temps. Le Growth Hacking est un concept né aux Etats-Unis en 2010. Où ? Dans la Silicon Valley évidemment. L’inventeur du terme “Growth Hacking” est Sean Ellis qui a utilisé ce mot pour définir son métier au sein de l’entreprise Dropbox.

Concrètement un Growth hacker se concentre sur les résultats et la rentabilité. Il va utiliser plusieurs disciplines pour atteindre ses objectifs : marketing viral, médias sociaux, la publicité ciblée, SEO, l’emailing, marketing de contenu, analyse, tests A/B, optimisation des taux de conversion et bien d’autres techniques.

Disruptif : est un mot utilisé dans le monde de l'entreprise pour caractériser les innovations des startups. On l’entend régulièrement dans les réunions marketing ou commerciales. Être disruptif, c'est trouver de nouvelles idées et être le premier, le seul sur son marché.

Licorne : le terme licorne a été inventé en 2013 par Aileen Lee, spécialiste américain du capital-risque. Il désigne la rareté des startups valorisée à plus d'un milliard de dollars. D’abord réservé aux entreprises américaines de la Silicon Valley, le terme est aujourd’hui utilisé pour désigner une startup innovante qui réunit ces mêmes caractéristiques.

Scaler : la scalabilité d’une startup signifie qu'elle est capable d'augmenter son volume d’affaires rapidement tout en confortant sa rentabilité. Le mot « scalabilité » vient de l’anglais « scale » qui signifie “échelle”. Pour être scalable, une entreprise doit donc adapter son business model à une forte croissance et passer en peu de temps du statut de startup à celui d’entreprise, tout en restant performante et rentable.

KPI : est un acronyme originaire de l'anglais, qui signifie key performance indicator. En français, ce sont des indicateurs clés de performance (ICP) qui permettent de mesurer l’efficacité d’une stratégie marketing digitale. Ces données chiffrées servent aussi à interpréter les résultats d’une action marketing (réseaux sociaux, newsletter, création de contenu, etc.).

SEO : (Search Engine Optimization) : ce terme désigne l’ensemble des techniques utilisées pour améliorer la position d’un site web d’une entreprise sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). En français, on l’appelle aussi référencement naturel.

Onboarding : l’onboarding est un terme anglais qui signifie “embarquement”. Il désigne les processus d’accueil mis en place pour bien intégrer les nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise.

Sourcing : c’est une expression anglo-saxonne qui désigne la recherche et l'évaluation entre différents fournisseurs répondant à un besoin spécifique d'une entreprise. L’objectif est de comparer la qualité, les prix et les services proposés. Dans le domaine du recrutement, le sourcing désigne la recherche de candidats sur des postes précis.

Asap : acronyme anglais qui correspondant à l'expression "as soon as possible". Elle signifie "dès que possible” et elle est souvent utilisée dans le langage des startups.

Un feedback : feedback qui veut dire retour en anglais est un retour d'expérience, un bilan issu d’une action réalisée. Cette expression est souvent employée dans les startups notamment dans les services marketing.

La deadline : la deadline est un anglicisme qui se traduit par “ligne de mort”, il désigne aujourd’hui la date limite, la date butoir, avant laquelle un travail doit obligatoirement être terminé.

Quels sont les postes dans une startup ?

Growth hacker, traffic manager, data analyst, les startups bousculent l'économie traditionnelle et de nouveaux métiers émergent. Voici quelques noms de professions que vous pouvez rencontrer dans l’univers des startups.

Data Analyst : le Data analyst supervise les extractions de bases de données. Il les analyse et se charge de leur interprétation afin de proposer de nouvelles actions à mettre en place. Il est celui qui va permettre d’orienter les futures actions à mener.

Data Scientist : le data scientist a pour rôle d’analyser et d’exploiter toutes les données des clients, des prospects ou des employés via les différents canaux de communication. Il va recueillir des informations, les analyser afin de proposer de nouvelles stratégies organisationnelles et opérationnelles pour son entreprise.

Content Manager : le Content Manager s’occupe de la stratégie éditoriale d’une entreprise. Il va créer, gérer les contenus web et décider de leur diffusion afin d’améliorer ou de développer l'image de son entreprise.

Head of Sales : le head of sales ou directeur commercial s’occupe de la stratégie commerciale, de sa mise en place et fixe les objectifs de vente à son équipe commerciale. Son objectif est d’augmenter le chiffre d’affaires de la startup.

Traffic Manager : il est le spécialiste de la publicité et de l'analyse statistique du comportement des internautes. Il gère donc les campagnes publicitaires avec pour objectif d'augmenter le trafic sur le site ou une application afin d'améliorer le taux de conversion.

Account Manager : l’account manager se charge des portefeuilles clients. Il analyse les besoins et met en place une stratégie d’acquisition, conseille les clients et propose des solutions pour les satisfaire.

Business Developer : appelé en français responsable développement, son rôle est d’identifier les nouvelles opportunités sur le marché, d'attirer de nouveaux clients afin d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Designer UX/UI : le designer UI (interface utilisateur) s'occupe donc de l’interface et veille à ce que le contenu et la navigation du site soient clair et agréable pour les utilisateurs. Le designer UX est chargé de l’expérience utilisateur et doit répondre aux attentes de l’internaute en faisant le lien avec la marque, le produit ou un service, notamment en créant le storytelling.

Community Manager : le community manager ou animateur de communauté en français gère l’animation des réseaux sociaux d’une entreprise comme Facebook, Twitter, Instagram, TikTok, ou encore LinkedIn.

Développeur front-end et back-end : le développeur front-end est chargé de créer l’interface d’un site ou d’une application et d’optimiser l’ergonomie et la navigation. Son travail est directement visible à l’écran par les utilisateurs, contrairement au développeur back-end qui gère l'ensemble des fonctionnalités d’un site qui sont invisibles des internautes.

Développeur full-stack : le fullstack developer est un développeur capable de travailler sur le back-office, pour régler la mise en page et les fonctionnalités d’un site ou d’une application. Mais aussi pour créer de nouvelles fonctionnalités côté front-end.

Growth Hacker Marketing : le growth hacker met en place des stratégies en compilant plusieurs compétences (seo, réseaux sociaux, emailing, etc.) pour atteindre des objectifs de croissance rapide pour une entreprise ou un produit spécifique.

Les abréviations des postes dans les startups

Pour nommer les principaux postes de responsables au sein d’une startup, on utilise généralement des abréviations anglaises. Pour s’en rendre compte, il suffit d’observer les profils Linkedin des entrepreneurs.

  • CEO (Chief executive officer) est le directeur ou directrice général de l’entreprise.
  • CFO (Chief financial officer) est le directeur ou directrice financier.
  • CTO (Chief technical officer) est le directeur technique et gère les nouvelles technologies.
  • CMO (Chief marketing officer) est le directeur marketing et supervise l’ensemble des actions marketing de l’entreprise.

Lexique startup : les financements

Le succès du projet d’une startup dépend en partie de son financement. Dans le secteur des entreprises innovantes, on entend régulièrement que telle startup a réalisé une levée de fonds de plusieurs millions. En effet, pour pouvoir se développer rapidement, gérer sa croissance, une jeune entreprise a besoin d’argent pour continuer à franchir les étapes et à faire avancer son projet. Mais les solutions de financement sont nombreuses et une startup doit les exploiter s’il elle souhaite se développer. Voici quelques exemples de financement possibles :

L’autofinancement

Une startup peut être financée par l’apport de fonds propres de l’entrepreneur ou des associés. C’est un investissement personnel qui permet de lancer son entreprise en finançant notamment du matériel.

Les business angels

Les business angels sont des actionnaires privés qui participent au financement d’une startup. Ce sont des personnes qui croient au potentiel du projet, qui investissent de l’argent, mais qui guident et accompagnent également les entrepreneurs dans la création et le développement de leur entreprise.

La levée de fonds

Une demande de levée de fonds consiste à trouver des investisseurs ou des partenaires qui souhaitent investir dans le capital d’une société en obtenant des actions. La levée de fonds est une solution de financement externe pour les entreprises innovantes et les startups à fort potentiel de croissance.

Le crowdfunding

Le crowdfunding est une solution de financement participatif pour les entreprises et les startups. L’objectif est de faire appel aux dons à un grand nombre de personnes (particuliers, investisseurs) afin de financer un projet, soit en capital, soit en avance sur le projet. Ce mode de financement se réalise grâce à des plateformes de financement participatif sur Internet.

Les concours de startups

Les entreprises innovantes peuvent aussi participer à des concours. À l’issue d'un concours la startup peut obtenir une contribution financière, rencontrer des investisseurs et augmenter sa visibilité.

La liste des startups licornes françaises en 2022

Maintenant que vous maîtrisez le langage des startups, voici une liste exhaustive des principales licornes françaises (entreprises valorisées à plus d’un milliard de dollars) :

  1. Alan (Assurtech)
  2. Ankorstore (Retail)
  3. Back Market (Marketplace)
  4. BlaBlaCar (Transport)
  5. Contentsquare (Martech)
  6. Deezer (Musique)
  7. Dental Monitoring (Santé)
  8. EcoVadis (RSE)
  9. Exotec (Robotique)
  10. IAD (Immobilier)
  11. Doctolib (Santé)
  12. Ivalua (IT)
  13. Ledger (Cryptomonnaie)
  14. Lydia (Fintech)
  15. ManoMano (Marketplace)
  16. Meero (Marketplace)
  17. OVHcloud (Data)
  18. Mirakl (Retail)
  19. PayFit (Fintech)
  20. Qonto (Fintech)
  21. Shift technology (Assurtech)
  22. Sorare (Divertissement)
  23. Spendesk (Fintech)
  24. Swile (Expérience collaborateur)
  25. Veepee (Marketplace)
  26. Voodoo (Jeux vidéo)
  27. Vestiaire collective (Marketplace)
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?