AccueilEntrepriseDiplomates en état d'ébriété

Diplomates en état d'ébriété

L'un des plus hauts lieux en matière de négociations internationales vient de faire grand bruit d'une pratique peu recommandable.

Entreprise Publié le ,

Lors d’une Assemblée générale du comité du budget des Nations Unies à New York, un ambassadeur américain délégué à l’administration et aux réformes s’est levé pour pointer du doigt ses homologues qui selon lui, « fluidifient souvent les négociations par un peu d’alcool », avant d’ajouter « qu’il ne s’agissait pas seulement d'un diplomate sirotant un verre au bar, mais bel et bien de comportements plus graves ».

Des négociations se prolongeant tard, des délégations ivres, des diplomates tombant à terre sous l’effet de l’alcool...

Les récits -anonymes- sont quelque peu surprenants. « Une fois, le greffier était si intoxiqué qu'il a dû être remplacé », a déclaré un diplomate, confirmant des pratiques régulières, permettant de faire avancer des dossiers complexes, en particulier lorsque les négociations traînent en longueur.

«Nous proposons modestement que la salle des négociations soit déclarée zone sans état d'ébriété», a conclu avec bravoure cet ambassadeur.

Mais, ne dit-on pas que « trop peu de vin interdit la vérité » ?

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?