AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisDes jeunes en conflit avec le maire de Bobigny

Des jeunes en conflit avec le maire de Bobigny

Une quarantaine de jeunes en conflit avec le maire communiste Catherine Peyge ont envahi dernièrement la salle du conseil municipal de Bobigny, protestant contre "la fracture" avec "certains habitants des quartiers" et contre la plainte qu'elle a déposée contre huit militants.
Des jeunes en conflit avec le maire de Bobigny
Hôtel de Ville de Bobigny

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le conflit entre Mme Peyge et ce collectif, apparenté à l'association d'éducation à la citoyenneté La balle au centre (la BAC) fondée en 2006 pour combattre l'abstention et qui sympathise avec le Nouveau Centre, dure depuis un moment. En juin, ses militants avaient déjà assisté en masse à un conseil municipal. Huit de ses membres ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour avoir envahi à plusieurs reprises le bureau du maire en novembre dernier. La mairie a porté plainte et les huit jeunes âgés de 21 à 30 ans ont été interpellés par la police lors de leur dernier "sit-in", le 27 novembre.

On leur reproche des "actes d'intimidation" envers un chargé de mission de service public et envers un élu "pour qu'il accomplisse ou qu'il s'abstienne d'acte de son mandat". "Ces huit jeunes vont avoir leur vie brisée pour avoir demandé des logements et des emplois. Par pour eux, mais pour les jeunes de leur quartier !", a lancé Rachid Chatri, président de la BAC. "Mon assistante, qui a eu six jours d'ITT, appréciera !", a répondu Mme Peyge.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?