AccueilDroitActualité du droitDécès de l'ancien bâtonnier de Paris Olivier Cousi

Décès de l'ancien bâtonnier de Paris Olivier Cousi

L'ancien bâtonnier de Paris, Olivier Cousi, avocat spécialiste de la PI et des médias, est décédé mercredi 2 mars, a annoncé le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, lui-même ancien avocat, saluant un « grand serviteur » de la Justice.
Décès de l'ancien bâtonnier de Paris Olivier Cousi
© A.P. - Au centre, Olivier Cousi aux côtés de sa consœur élue vice-bâtonnier Nathalie Roret, lors de leur élection en décembre 2018 dans la bibliothèque de l'ordre des avocats du barreau de Paris.

DroitActualité du droit Publié le ,

« Le bâtonnier Olivier Cousi a perdu le combat qu'il livrait courageusement contre la maladie », a tweeté mercredi le garde des Sceaux, qui a aussi été son client.

« C'était un passionné de son métier, de la défense. La Justice perd un grand serviteur », a ajouté le ministre, présentant à sa famille et aux avocats ses « condoléances profondément attristées ».

Olivier Cousi, 62 ans, était un pilier de Gide, un des plus gros cabinets, comptant 500 avocats. Il était spécialiste des questions de propriété intellectuelle, des médias et des technologies.

Il avait été élu à la tête du barreau de Paris fin 2018, avec sa vice-bâtonnière Nathalie Roret pour un mandat de deux ans, à partir de janvier 2020.

Il avait alors expliqué à l'AFP vouloir « adapter la profession d'avocat à la révolution numérique » et « faire en sorte que la place de la défense soit respectée au nouveau tribunal de Paris ».

« On est tous un peu sous le choc (...) C'était clairement un homme bien, très loyal, très fin », a déclaré à l'AFP la bâtonnière de Paris, Julie Couturier. « Il a été complètement à la barre » pendant tout son mandat, marqué par la crise du covid, et a « réussi à éviter l'isolement des avocats ».

« Cette gestion de la crise de l'a pas empêché de mener des réformes de fond », a également souligné celle qui lui a succédé, citant notamment son plan numérique, le rapprochement entre avocats auquel il a œuvré et sa lutte pour défendre le régime de retraites des avocats.

Le barreau de Paris regroupe environ 30 000 avocats, soit près de la moitié des avocats en France. Le bâtonnier, qui a un rôle de porte-parole, est à ce titre l'un des interlocuteurs clé du ministère de la Justice. Son rôle consiste également à assurer le respect des règles déontologiques.

Me Cousi a fait partie des trois avocats qui défendaient Eric Dupond-Moretti dans l'enquête pour prise illégale d'intérêt le visant.

A l'annonce de son décès, de nombreux avocats ont salué sa mémoire.

« Olivier Cousi a été à la tête de notre barreau alors que l'institution judiciaire et les avocats connaissaient avec le Covid la plus grave crise de notre période moderne. Il a tenu bon. Il est très triste de le voir partir si vite », a écrit sur Twitter Me Martin Pradel.

« Une immense tristesse étreint le Barreau ce soir », a déclaré Me Christian Saint-Palais sur Twitter. « Toujours disponible, modeste, Olivier Cousi était un grand passionné et un implacable défenseur des libertés ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?