AccueilDroitMercato avocatsDe Pardieu Brocas Maffei renforce sa pratique contentieuse avec l’arrivée d’Alice Gaillard

De Pardieu Brocas Maffei renforce sa pratique contentieuse avec l’arrivée d’Alice Gaillard

De Pardieu Brocas Maffei, cabinet indépendant de droit des affaires, annonce l’arrivée d’Alice Gaillard en qualité de Counsel au sein de l’équipe Contentieux des Affaires, codirigée par Paul Talbourdet et Barbara Levy, associés.
De Pardieu Brocas Maffei renforce sa pratique contentieuse avec l’arrivée d’Alice Gaillard
© DR

DroitMercato avocats Publié le ,

Alice Gaillard vient compléter l’offre de services en contentieux des affaires et interviendra en contentieux réglementaires auprès et devant les principales Autorités Administratives Indépendantes ou Agences de régulation en matière bancaire, financière et boursière.

Elle conseillera et représentera des sociétés et leurs dirigeants dans le cadre d’enquêtes ou de contrôles administratifs et de leurs procédures de sanctions. Elle possède une solide expérience en matière d’abus de marchés tels que les manquements d’initiés ou manipulations de marché, ainsi qu’en matière de compliance, de déontologie ou de fraude.

Avant de rejoindre le cabinet, Alice a exercé en tant que Superviseur juridique du service du Rapporteur général auprès du Haut conseil du commissariat aux comptes (H3C) où elle était en charge des enquêtes et sanctions, et a été adjointe aux Rapporteurs de la Commission des sanctions de l’AMF.

Elle est diplômée du Master 2 de Droit Bancaire et Financier qui était dirigé par le Professeur Synvet, et du Master 2 de Droit Privé Général qui était dirigé par le Professeur Larroumet, de l’Université de Paris II Panthéon-Assas.

Cette arrivée souligne l’importance que représente le contentieux des affaires au sein du Cabinet, fort de 6 associés, 2 counsels, 1 professeur de droit et 5 collaborateurs dédiés à cette expertise.

Pour Paul Talbourdet : « L’arrivée d’Alice enrichit notre expérience et notre approche des contentieux et nous porte à une excellence toujours plus forte et motivante. ».

« Nous sommes tous très heureux d’accueillir Alice pour élargir notre offre en contentieux des affaires qui a toujours été stratégique pour notre Cabinet. C’est aussi un signe fort de notre ambition de proposer à nos clients une expertise toujours plus pointue dans les secteurs réglementés. Son recrutement contribuera à augmenter la visibilité de notre équipe. L’expertise d’Alice sera également mise au service des clients de nos équipes Corporate-M&A, Banque-Finance et Restructuring » souligne Emmanuel Fatôme, Associé-Gérant de De Pardieu Brocas Maffei.

Désormais fort de 150 avocats – dont 34 associés et 17 counsels – De Pardieu Brocas Maffei marque, à travers cette arrivée, sa volonté de continuer à se déployer et à assurer à ses clients une large offre de services à forte valeur ajoutée.

Biographie

Alice Gaillard
, 37 ans, est membre du Barreau de Paris depuis 2011. Elle est diplômée d’un Master 2 de Droit Bancaire et Financier (2009) et d’un Master 2 de Droit Privé Général (2008) de l’Université de Paris II Panthéon-Assas.

Elle intervient en contentieux réglementaires devant les principales Autorités Administratives Indépendantes ou Agences de régulation en matière bancaire, financière et boursière, notamment l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), l’Agence Française Anticorruption (AFA), la Commission nationale des sanctions (CNS), à tous les stades de la procédure, depuis l’enquête ou le contrôle jusqu’à l’audience devant la Commission des sanctions, ainsi qu’à l’occasion d’investigations diligentées par les autorités administratives nationales ou étrangères.

Elle possède une solide expérience en matière d’abus de marchés tels que les manquements d’initiés, manipulations de marché, ainsi qu’en matière de compliance, de déontologie ou de fraude.

Alice a débuté sa carrière au sein du cabinet Gide Loyrette Nouel en restructuring (2009-2012), puis a intégré l’AMF en tant qu’adjointe aux Rapporteurs de la Commission des sanctions (2012-2016) ainsi que le Haut conseil du commissariat aux comptes (H3C) en novembre 2016 en tant que Superviseur juridique du service du Rapporteur général.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?