AccueilEntrepriseDatapole un outil pour réduire le bilan carbone des villes

Datapole un outil pour réduire le bilan carbone des villes

La plupart des camions bennes chargés de collecter les déchets ne circulent que partiellement remplis. Pour optimiser ces tournées, Datapole a développé un logiciel capable de prédire les volumes à collecter.
Datapole un outil pour réduire le bilan carbone des villes
© Centre Francilien de l'Innovation, 2013

Entreprise Publié le ,

Baptisé Prediwaste, cet outil devrait permettre de diminuer de 20 à 30% le coût du ramassage et impacter positivement le bilan carbone lié à cette activité. Fondateur et dirigeant de la Datapole, Frédéric Gagnaire n'en est pas à son coup d'essai. Après deux écoles de commerce, l'Inseec et HEC, il participe en 2003 à la création de Climpact, une société qui propose un service pour convertir les fluctuations météorologiques en avantages compétitifs pour les entreprises.

Après quelques années chez Climpact, Frédéric Gagnaire crée Datapole en 2010 à partir d'un constat simple : « Si les collectivités et les prestataires connaissaient à l’avance le volume et la nature des déchets produits, l’organisation de la collecte et du traitement s’en verrait grandement améliorée ». Pour construire cet outil prévisionnel, l'équipe de Datapole a développé un logiciel d’analyse spécialisé dans le "déchet mining". Ce dernier croise des données locales issues des achats en supermarché avec des données météorologiques et la production réelle de
déchets.

Une production détaillée par type, déchets normaux, issus du tri sélectif, déchets verts et industriels. « En analysant toutes ces données, l'outil crée des modèles prédictifs pour identifier les différents gisements de déchets, et ce, quelque soit la zone géographique concernée », a indiqué Frédéric Gagnaire.

Le Centre Francilien de l'Innovation a accompagné cette démarche par l'organisation d’une réunion avec plusieurs services de la Région Île-de- France. Essai réussi, « nous travaillons déjà avec la Ville de Paris et le syndicat d'incinération des ordures ménagères de la vallée de Chevreuse », s’est félicité Frédéric Gagnaire.

Au-delà de la mise en relation avec le réseau francilien, le Centre a aidé la jeune
pousse à adopter une démarche d’innovation responsable « Nous avons aidé Datapole à identifier et à prendre en compte tous les facteurs du développement durable (l’efficacité économique, l’équité sociale et la responsabilité environnementale), dans le développement de Prediwaste » a expliqué Céline Mary, conseillère au Centre Francilien de l'Innovation.

Un accompagnement qui s'est traduit, entre autre, par une meilleure connaissance de la politique régionale pour la prévention et la valorisation des déchets en Île-de-France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?