Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Crise sanitaire : Action Logement mobilisé pour accompagner les entreprises et leurs salariés

le - - Immobilier

Crise sanitaire : Action Logement mobilisé pour accompagner les entreprises et leurs salariés
@ DR

Dans le contexte difficile de crise sanitaire, les partenaires sociaux se sont réunis au sein d'Action Logement Groupe, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, afin de prendre, ensemble, des mesures en faveur de leurs publics.

Le groupe Action Logement, présidé par Bruno Arcadipane et Jean-Jacques Perot, vice-président, ainsi que leurs partenaires sociaux ont décidé de prendre des mesures fortes pour aider leurs publics face à la crise du coronavirus, dont les TPE et les PME mais aussi les salariés subissent les conséquences tant économiques que sociales.

Mobilisation des aides et services d'Action Logement

La première mesure consiste à mobiliser toutes les aides et les services du Groupe au profit de l'accompagnement des entreprises, des locataires et accédants à la propriété qui connaîtraient des difficultés financières sur cette période, indépendamment de la mise en place du chômage partiel ou d'autres dispositifs d'aides.

Ainsi, il est demandé aux entreprises sociales pour l'habitat (ESH) et aux sociétés de logement intermédiaire du Groupe de mettre en place une cellule d'appui aux locataires afin d'étudier toutes mesures financières de nature à répondre à une situation d'impayés du fait de cette crise sanitaire.

Par ailleurs, les dispositifs d'aide existants pour aider les salariés du parc locatif privé et social devront être activés pour répondre aux difficultés rencontrées pour le règlement des loyers des mois à venir à partir d'avril en cas de chômage partiel imposé par la crise.

Enfin, le Groupe veillera à mieux sécuriser et accompagner les salariés logés en résidence mobilité ainsi qu'en résidence sociale ou en habitat jeunes.

Généraliser au maximum le recours au télétravail

Le Groupe demande à l'ensemble de ses entités de poursuivre et d'intensifier le développement du télétravail partout où cela est possible. De ce fait, les salariés ayant une nécessité de présence physique, en premier lieu les gardiens d'immeubles, doivent faire l'objet de mesures drastiques de protection sanitaire individuelles et collectives, dans leur intérêt et celui des locataires.

En outre, Action Logement s'engage à maintenir l'intégralité de la rémunération de tous les salariés du Groupe pendant la durée de la première période de confinement de 15 jours, initiée le 17 mars.

Au-delà du paiement accéléré des factures pour les TPE/PME prestataires, la situation particulière des TPE/PME locataires sera étudiée afin que leurs soient proposé des délais de paiement ou des remises de dette pour amortir les baisses de trésorerie.

Action Logement annonce qu'elle assumera ses responsabilités dans la période en apportant son soutien aux salariés les plus durement touchés et aux entreprises présentes sur l'ensemble des territoires et qui doivent s'adapter à cette situation exceptionnelle.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer