AccueilVie des entreprisesCréation d'un Observatoire de l'économie parisienne pour évaluer l'importance de la crise sanitaire

Création d'un Observatoire de l'économie parisienne pour évaluer l'importance de la crise sanitaire

Plus d'un an après l'annonce des premières restrictions sanitaires, l'Observatoire de l'économie parisienne a rendu ses premières conclusions sur la santé économique de la région Ile-de-France.
Création d'un Observatoire de l'économie parisienne pour évaluer l'importance de la crise sanitaire

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Quels sont les impacts sociaux immédiats et durables de la crise qui s'installe ? Quel impact a eu, a et aura la baisse des revenus pour les salariés en activité partielle ? Quels effets cette crise a eu et va avoir sur les budgets et la vie des familles ? C'est pour répondre à ces questions que l'Observatoire de l'économie parisienne a vu le jour en mars 2021. Accompagnée par l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur), cette démarche doit permettre à la Ville de Paris et à ses partenaires de disposer d'informations en temps réel sur les effets sociaux de la crise. Pour cela, ils ont pour objectif d'établir un suivi statistique des données sociales conjoncturelles disponibles à l'échelle de Paris et des arrondissements afin de déclencher des réponses immédiates aux besoins sociaux repérés. Ils constitueront également un lieu d'échanges et de partages favorisant les actions de prévention sociale et recenseront les travaux partenariaux en cours pour mieux les diffuser, favorisant à terme la production d'approfondissements thématiques relatifs aux effets de la crise sociale à l'échelle de Paris et du Grand Paris.

Les premières données disponibles attestent de l'acuité particulière de la crise économique à Paris. En 2020, 45 700 emplois salariés ont été détruits à Paris, soit 44 % des pertes régionales et 15 % des pertes nationales. Sur l'ensemble de l'année, le taux de chômage a augmenté de 0,5 point à Paris, alors qu'il diminue très légèrement en France métropolitaine. Il atteint 6,8 % de la population active fin décembre 2020. Dans le même temps, le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A a augmenté de 16 % en un an à Paris. On recense plus de 67 600 allocataires du RSA à Paris en mars 2021.

Les différents partenaires doivent se réunir cet automne pour faire un point sur la situation. Le cercle de partenaires sera composé de la Ville de Paris, de la Caf de Paris, du Samusocial, de l'Apur, de la Préfecture, de la fédération des acteurs de la solidarité ainsi que de la CPAM, du Cnav, du Crous et de Pôle emploi. Ensemble, ils réuniront leurs connaissances et leurs données pour faire un point sur la situation économique et sociale. En fonction des thématiques abordées, d'autres partenaires pourront venir s'ajouter à la liste précédente. Comme par exemple la mission locale, l'ARS ou encore des associations caritatives telles que les Restos du cœur ou le Secours populaire.

Les différents partenaires disposent d'un ensemble de données statistiques important et pourront ainsi se faire une première idée de l'ampleur de la crise économique et sociale à partir de l'étude de ces données. Elles ne seront cependant pas suffisantes afin d'avoir une idée précise de l'importance de la crise. C'est pourquoi, l'Observatoire se basera également sur deux autres outils. Le premier d'entre eux est un questionnaire qui a pour but de faire remonter les besoins constatés sur le terrain par la multiplicité des acteurs sociaux et des partenaires de proximité. Les résultats sont analysés à échéance régulière. Le second outil d'enquête consiste à mener des entretiens auprès d'une diversité d'acteurs du champ social et médico-social. Cinq thèmes structurent les entretiens semi-directifs :

  • perception de l'impact de la crise sanitaire sur les activités de l'acteur rencontré
  • analyse des (nouveaux) publics et de leurs besoins
  • échanges autour de l'accès aux aides et dispositifs
  • perception de la complémentarité et de l'articulation de l'action publique
  • remontée de points de vigilance et besoins.

Toutes les données recueillies grâce à ces deux outils seront mises en perspective avec les données statistiques pour les confirmer ou non et avoir une vision plus précise de la situation.

Enfin, le service de documentation de l'Apur a mis en place depuis mars 2021 une veille documentaire dédiée aux enjeux relatifs à la crise économique et sociale liée à la Covid-19 à Paris. Cette veille recense les articles, études et travaux de recherche publiés et en cours sur le sujet. Elle partage l'actualité des productions des partenaires de la démarche, ainsi que le traitement médiatique des impacts sociaux de la crise à Paris, dans la Métropole et dans d'autres territoires. La première note de conjoncture, relatant l'ensemble des études menées depuis le mois de mars 2021 est prévue pour le mois de septembre. Une seconde note sera publiée au mois de décembre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?