AccueilEntrepriseVie des entreprisesCPME Paris IDF : éviter le reconfinement en aidant les acteurs économiques impactés

CPME Paris IDF : éviter le reconfinement en aidant les acteurs économiques impactés

La CPME Paris Ile-de-France a rappelé, dans un récent communiqué, la nécessité d'un meilleur accompagnement des acteurs économiques impactés par les nouvelles mesures restrictives prises par le Gouvernement, imposant notamment aux bars et établissements de nuit leur fermeture temporaire.
CPME Paris IDF : éviter le reconfinement en aidant les acteurs économiques impactés
@ Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

CPME Paris Île-de-France soutient sans condition les nouvelles mesures restrictives prises par les pouvoirs publics pour freiner la propagation du virus Covid-19 suite au basculement de Paris et de l'Île-de-France en zone d'« alerte maximale ». Toutefois, l'organisation patronale dédiée aux TPE-PME demande à ce que les acteurs économiques impactés, en premier lieu les bars et les établissements de nuit, soient mieux accompagnés et réitère son appel à la responsabilité individuelle et collective des Franciliens.

« Parce que nous voulons à tout prix concilier la santé au travail de nos collaborateurs, comme de nos clients et fournisseurs, et la continuité de l'activité économique régionale, nous soutenons toutes les mesures préventives permettant d'éviter un reconfinement. Mais nous demandons aussi à ce que les professionnels impactés, qui subissent déjà une situation très difficile, soient aidés », a indiqué Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France. « Les petits patrons franciliens et leurs salariés ont souvent été les premiers à adopter, respecter et faire respecter les gestes barrières, les protocoles sanitaires et les aménagements du travail, comme le télétravail ou les horaires décalés. », a-t-il rappelé.

La CPME Paris Île-de-France réitère enfin son appel à la responsabilité individuelle et collective de tous les Franciliens pour respecter encore plus scrupuleusement les gestes barrières et le port obligatoire du masque dans tous les lieux publics clos et ouverts. « C'est indispensable afin que nous puissions continuer, tant bien que mal, à vivre et travailler avec le virus », estime Bernard Cohen-Hadad.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?