Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Covid et annulation de vols : l'UFC-Que Choisir assigne 20 compagnies

le - - Droit - Actualité du droit

Covid et annulation de vols : l'UFC-Que Choisir assigne 20 compagnies
@ DR

Suite aux mises en demeure adressées à 57 compagnies aériennes qui entendaient faire obstacle au droit au remboursement des passagers aux vols annulés suite à la pandémie, et après le ferme rappel à l'ordre de la Commission européenne sur le droit de choisir entre remboursement et avoir, l'UFC-Que Choisir assigne 20 compagnies récalcitrantes, dont Air France, Vueling, Norwegian ou encore Emirates.

La célèbre association de consommateurs avait mis en demeure 57 compagnies aériennes qui proposaient à leurs clients des bons d'achats en cas de vol annulé au lieu d'un remboursement.

Un avertissement qui a été entendu par beaucoup, mais pas toutes, notamment le fleuron de l'aérien commercial français. « Loin de répondre à la mise en demeure qui lui a été adressée, l'annonce d'Air France qui limite le droit au remboursement pour les seuls vols annulés après le 15 mai continue de causer préjudice aux très nombreux passagers aux vols annulés depuis le début de la crise », dénonce l'UFC-Que Choisir.

Face à ces compagnies récalcitrantes, l'association de consommateurs a décidé d'engager une action en justice afin qu'elles cessent de violer délibérément les droits des passagers en leur faisant « croire qu'au vu de la situation économique et sanitaire, elles ont le droit d'imposer un bon d'achat ». L'UFC-Que Choisir souligne qu'elle entend défendre le droit des consommateurs de choisir leur mode de remboursement sans toutefois solliciter le versement de dommages et intérêts.

« L'association n'appelle pas à tous crins les passagers à exiger le remboursement s'ils ont confiance dans un avoir et s'ils peuvent faire autrement. Là encore, la balle est exclusivement dans le camp des compagnies qui ont une marge de manœuvre pour inciter les consommateurs à faire un tel choix. Elles peuvent bonifier les avoirs afin d'en faire une alternative crédible et fiable au seul remboursement », précise l'UFC-Que Choisir.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer