AccueilActualitéCovid-19 : une étude annonce une sortie de crise anticipée

Covid-19 : une étude annonce une sortie de crise anticipée

Optimisme. Une nouvelle analyse publiée par Manel Baucells, professeur agrégé de management à la Darden School of Business, compare deux modèles prédictifs de l'évolution de la pandémie de Covid-19, dont l'un indique un dénouement plus rapide qu'on ne l'espère. Selon son modèle additif, les décès vont chuter en Espagne et en Italie au cours des 3 prochains jours, et dès la fin du mois en France, en Allemagne et aux Etats-Unis.
Covid-19 : une étude annonce une sortie de crise anticipée
@ DR

Actualité Publié le ,

Si les prévisions établies par le professeur Manel Baucells de la Darden School of Business (University of Virginia) sont exactes, les implications seraient très importantes. En effet, son modèle de calcul additif indique une sortie de crise beaucoup plus soudaine que ne le suggèrent les prévisions actuelles annoncées par d'autres chercheurs.

Selon l'analyse du professeur Baucells, les pays très durement touchés comme l'Italie et l'Espagne pourraient être sortis de la crise d'ici le 11 avril, suivis par l'Allemagne vers le 16 avril, puis par la France et les Etats-Unis aux alentours du 20.

Si le modèle additif s'avérait refléter davantage la réalité que le modèle multiplicatif, le nombre de décès aux États-Unis serait de 40 000 au lieu de 220 000.

Le chercheur a d'abord passé les données au crible d'un modèle multiplicatif - le modèle de consensus actuellement utilisé par la majorité des gouvernements qui suppose une baisse de la croissance des décès jour après jour par fraction fixe sans que tous atteignent réellement une croissance zéro.

Partant de l'hypothèse que ce modèle ne permet pas de saisir efficacement tout l'impact des contre-mesures strictes pour arrêter la croissance de la maladie, il a traité les données en utilisant un second modèle - le modèle additif qui suppose que les taux de mortalité baisseraient d'une quantité constante jour après jour, se rapprochant ainsi beaucoup plus de zéro.

Les deux modèles correspondent aux mêmes données mais révèlent des résultats radicalement différents pour les 4 prochaines semaines.

Pour le professeur, il est très encourageant de constater que les données de la Chine semblent correspondre au modèle additif.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?