AccueilEntrepriseCourtage en prêt professionnel : un secteur qui monte

Courtage en prêt professionnel : un secteur qui monte

Créée en 2013 pour le marché des particuliers, La Centrale de Financement s'est imposée sur le marché des professionnels depuis le début de l'année 2018. Cette première année s'est conclue avec un volume de 100 millions d'euros présenté qui laisse espérer de belles perspectives pour 2019. Ambitieuse, La Centrale souhaite une envolée du marché du courtage.
Courtage en prêt professionnel : un secteur qui monte
© D.R.

Entreprise Publié le ,

Le Salon des Entrepreneurs, rendez-vous incontournable des créateurs et des dirigeants d'entreprises, a été l'occasion d'observer une croissance incontestable de l'entrepreneuriat. Avec le dépôt d'une soixantaine de dossiers auprès des équipes de La Centrale de Financement (dont la moitié était des projets de créations d'entreprises), cette dernière a constaté une réelle tendance des professionnels à faire davantage appel à un courtier à travers une diversification des profils et des dossiers.

Pour ces experts, le secteur se démocratise mais ne constitue pas encore un automatisme pour les décideurs qui recherchent un financement de leurs projets. Le courtage pourrait leur apporter une véritable solution aux nombreux besoins exprimés.

Prêt multifonction

Des créations aux rachats d'entreprises en passant par l'acquisition de matériel rapide ou des murs de leur société, le courtage en prêt professionnel représente un réel apport pour la réussite des projets des entrepreneurs.

En effet, le recours à un courtier spécialisé dans le prêt professionnel se révèle être un gain de temps considérable lors d'une recherche de financement grâce, en partie, à un accompagnement personnalisé. Les experts de La Centrale permettent l'élaboration d'un dossier et d'un plan de financement plus cohérent en mettant en avant les points forts des différents projets auprès de leurs partenaires bancaires.

Grâce à leur réseau, les dirigeants trouvent l'établissement bancaire le plus approprié aux attentes des clients et négocient les meilleurs taux auprès de l'organisme prêteur.

Vers la croissance

Au vu de la conjoncture actuelle, La Centrale de Financement envisage de doubler son volume présenté par rapport à celui de l'année dernière.

Cette ambition pourrait être encore revue à la hausse si le secteur bénéficiait de l'appui des parties prenantes (comme les experts-comptables ou la Chambre de commerce et de l'industrie) qui orienteraient les professionnels vers le courtage lors de leurs besoins de financement.

Sur une perspective à plus long terme, le volume de crédits accordés aux entreprises pourrait même quintupler au cours des trois prochaines années pour atteindre 450 millions d'euros.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?