Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Conjoncture économique : l'optimisme l'emporte en Europe

le - - Actualité - Europe

Conjoncture économique : l'optimisme l'emporte en Europe

Les résultats du premier trimestre 2014 de l'étude GfK « Climat de la consommation en Europe » laissent apparaître un certain optimisme européen…

L'économie des pays de l'Union européenne (UE) commence à renouer avec la croissance. Les consommateurs espèrent que la crise économique s’achèvera enfin cette année. L'indicateur Climat de la consommation de l'Union européenne, qui a progressé d'un total de 0,8 point au premier trimestre 2014, reflète clairement cette tendance. Il s'établit actuellement à 8,4 points. C'est ce qui ressort de l'étude GfK sur le Climat de la consommation en Europe auprès de 14 pays européens.
La reprise économique s'accélère à nouveau dans l'Union européenne. Selon Eurostat, une hausse de seulement 0,1 % a été enregistrée sur 2013. Cependant, pour cette année, les experts prévoient une augmentation du PIB de 1,3 % dans les 28 pays de l'UE, ce qui, sans doute, reflète également une amélioration de la conjoncture économique mondiale. Le PIB de la plupart des pays européens compris dans l'étude a progressé tant par rapport au trimestre précédent que par rapport à l'année précédente. Seules la Grèce et l'Italie ont enregistré une contraction du PIB par rapport au trimestre précédent à la fin de 2013. En Italie, l'économie s'est légèrement redressée au quatrième trimestre avec une croissance de 0,1 % par rapport à l'année précédente. Cependant, les premiers signes de reprise sont encore très fragiles et de nombreuses incertitudes restent à surmonter. La France et l'Italie veulent renoncer aux mesures d'austérité systématiques et recommencer à contracter de nouvelles dettes afin d'aider l'économie à redémarrer par le biais de nouveaux investissements. Reste à savoir quel en sera l'impact sur leur cote de crédit au sein des marchés financiers et sur le pacte budgétaire européen. La faible inflation représente également un risque. De nombreux experts craignent déjà une période de déflation dans la zone euro – en d'autres termes, une baisse des prix, comme ce fut le cas en Espagne en mars dernier.
L'optimisme, dont font actuellement preuve de nombreux consommateurs européens, est donc tout à fait justifié. Les indicateurs des anticipations économiques et de revenu et de la disposition à acheter affichent une tendance à la hausse dans presque tous les pays représentés dans cette étude. Ils ont atteint des niveaux inégalés depuis des années dans de nombreux pays. L'indicateur Climat de la consommation de l'UE (28 pays) est également en hausse. En mars, il se situait à 8,4 points, soit une augmentation de 0,8 point au premier trimestre de cette année et la valeur la plus élevée depuis avril 2008. Il y a exactement un an, il s'établissait à
- 3,3 points seulement.

France : une faible reprise

Les trois indicateurs ont affiché une hausse au dernier trimestre en dépit de la situation politique difficile en France. Toutefois, les anticipations économiques et de revenu ainsi que la disposition à acheter demeurent en territoire négatif. Les anticipations économiques ont progressé de 6,5 points depuis décembre et se situent actuellement à -10,8 points. Comparé aux performances des 12 derniers mois, l'indicateur a augmenté de près de 31 points. À l'époque, il s'établissait à -41,6 points. Les anticipations de revenu ont enregistré une hausse de 7,4 points depuis décembre et se situent actuellement à - 32,6 points, la valeur la plus élevée depuis juillet 2012. Même si le niveau est toujours très faible, il y a une nette reprise par rapport à mars 2013. À l'époque, l'indicateur s'établissait à - 57,9 points.

La disposition à acheter, qui s'établit à -27,3 points, est également plus élevée qu'en décembre. Il s'agit de la meilleure valeur depuis juin 2012. Toutefois, par rapport à l'an dernier, l'augmentation est plus faible que dans le cas des deux autres indicateurs. À la même époque de l'année dernière, la disposition à acheter se situait à -36,2 points.

A propos de l'étude :
Les résultats de l'étude GfK Climat de la consommation en Europe sont extraits d'un sondage auprès des consommateurs mené dans les pays de l'Union européenne pour le compte de la Commission européenne. Environ 40 000 personnes, représentant la population adulte dans l'Union européenne, sont sondées tous les mois dans 28 pays, principalement dans le cadre d'un sondage omnibus. Ce sondage, mené par téléphone ou en face à face, traite de la situation économique générale dans les différents pays et de la situation des ménages.

A propos de GfK :
GfK est la source d'informations de référence sur les marchés et les consommateurs, qui permet à ses clients de prendre des décisions stratégiques. Plus de 13 000 experts des études de marché combinent leur passion à 80 années d'expérience en analyse des données. GfK enrichit ainsi de sa vision globale, les insights locaux dans plus de 100 pays. Grâce à l’utilisation de technologies innovantes et à la maîtrise de l’analyse des données, GfK transforme la Big Data en Smart Data, permettant ainsi à ses clients d'améliorer leur compétitivité et d'enrichir les expériences et les choix des consommateurs.

Pour en savoir plus http://www.gfk.com/fr




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer