Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Congrès ECF : « repenser le diplôme et créer une école de la profession »

le - - Entreprise - Chiffre

Congrès ECF : « repenser le diplôme et créer une école de la profession »
@ DR

La seconde plénière du congrès virtuel ECF était consacrée à l'école de la profession et aux formations aux métiers du chiffres, en présence de Laurent Benoudiz, président de l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France.

Animée par le journaliste Gaby Olmeta, une plénière organisée dans le cadre du Congrès ECF 2020 a réuni Virginie Calmels, Jacques Maureau et Jean-Pierre Roger aux côtés de Laurent Benoudiz, président de l'Ordre des experts-comptables Paris IDF, pour débattre sur le thème « l'école de la profession ».

A l'ordre du jour de cette plénière, la nécessité de réformer la formation des experts-comptables, gérée par l'éducation nationale et confiées aux écoles du secteur public ou privé. A l'heure de la digitalisation de la société, les cursus et formations dispensés ne permettront pas, à termes, aux futurs professionnels de répondre aux attentes et aux exigences des entreprises et à ceux en exercice, de valoriser leurs compétences dans ce sens.

Particularité de la formation des EC en France

Le cursus pour devenir expert-comptable nécessite l'obtention du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), puis du diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) et enfin du diplôme d'état d'expertise comptable (DEC), qui permet notamment de s'inscrire à l'Ordre des experts-comptables.

Toutefois, les formations ne sont pas dispensées par des professionnels du monde du chiffre, à l'exception de celles de l'institut de formations des cabinets d'expertise-comptable de l'Ordre, l'Asforef. Le souhait des experts-comptables est de pouvoir influencer le contenu des cursus, d'être plus présent dans l'enseignement initial (DCG, DSCG) pour le faire évoluer selon les besoins du métier dont ils sont les premiers témoins.

Des compétences inadaptées

Les étudiants qui arrivent sur le marché ont certes reçu une très bonne formation, avec des compétences toujours plus élevées, ils ne sont toutefois pas adaptés au travail en cabinet d'expertise comptable, qui va évoluer très vite. Or, les cursus, qu'ils soient effectués dans le privé ou le public, sont parfois en décalage avec la réalité de ce qui est attendu d'un futur expert-comptable. A titre d'exemple, la profession de demain sera nécessairement tournée vers le numérique et son exercice ne sera pas celui d'aujourd'hui.

Créer l'école de la profession

De ces différents constats est née l'idée que les experts-comptables et commissaires aux comptes, en tant que témoin de l'évolution de leur métier et des nouveaux besoins des cabinets, devaient se saisir de la question de la formation des nouveaux entrants.

C'est avec ce même objectif que Virginie Calmels, présente à la plénière, a fondé Futurae, une école qui délivre les diplômes des métiers de demain, tournés vers le digital et offrant à leurs détenteurs les compétences leur permettant de répondre aux besoins des entreprises. « Le numérique est partout, il a inondé l'intégralité des secteurs. Ce sont des métiers comme ceux d'expert-comptable ou de commissaire aux comptes qui évoluent et qui ont besoin du numérique au service de leur métier », a t'elle souligné, rappelant à juste titre que les formations évolueront tant que le monde et les métiers évolueront. Et parce que les jeunes connaîtront plusieurs métiers au cours de leur carrière, cette évolution doit leur permettre de faire preuve d'agilité, d'adaptabilité et de remise à niveau de leurs compétences.

Or, cette évolution semble antinomique avec ce que propose l'éducation nationale, dont les formations restent inchangées.

Le rôle des experts-comptables dans l'enseignement

En réaction, est née une initiative de l'OEC : CFA-ACE, le centre de formation d'apprentis des métiers de la comptabilité, de la gestion, du management et des ressources humaines. La plupart des enseignement sont des professionnels en exercice dans de nombreuses matières : contrôle de gestion, la fiscalité, la comptabilité etc. Il prépare au DCD/DSCG et délivre des BTS comptabilité, ainsi que des formations périphériques, enrichissant l'expertise.

Par ailleurs, désormais, le conseil d'administration de l'ACE est composé des membres de l'Ordre afin de pouvoir orienter les formations et la stratégie de l'école pour former des étudiants parfaitement adaptés aux attentes des cabinets.

Pour Jean-Pierre Roger, le modèle du CFA parisien doit être dupliquer tout en prévoyant des formations parallèles, en plus de celles académiques. Comme il l'explique, son souhait serait de voir créer des certificats spécifiques : Data Scientist, data analytics, data manager etc spécialisés en numérique. « L'éducation nationale ne saura pas le faire car elle est trop rigide », estime t-il.

S'exprimant sur le sujet, Jacques Maureau estime quant à lui que l'objectif de l'école de la profession est double : aller sur les formations initiales menant jusqu'aux plus hauts diplômes et revaloriser le métier d'expert-comptable, les métiers de l'expertise comptable et attirer les jeunes. Le second étant de les former en étant adapté aux besoins des métiers.

Les intervenants s'unissent pour dire que la pratique professionnelle doit être évolutive, technique et que les collaborateurs doivent avoir des perspectives de carrière, notamment via l'accompagnement. D'où la nécessité de développer des certificats, des parcours et des diplômés universitaires adaptés.

« La formation professionnelle continue est l'avenir de notre métier dans le temps », conclue t-il.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer