Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Congé proche aidant, un soutien financier pour ceux qui s'engagent aux côté de leurs proches

le - - Droit - Actualité du droit

Congé proche aidant, un soutien financier pour ceux qui s'engagent aux côté de leurs proches
@ DR

Le 29 septembre dernier, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, et Sophie Cluzel, Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre en charge des personnes handicapées, ont annoncé l'entrée en vigueur du congé proche aidant, mesure destinée à répondre aux besoins exprimés par les aidants.

Près de 10 millions de personnes en France soutiennent un proche en perte d'autonomie ou en situation de handicap. Afin de répondre à leurs besoins quotidiens, qu'il s'agisse de reconnaissance, d'accompagnement ou encore de répit, le Gouvernement a mené une stratégie de mobilisation « Agir pour les aidants » (2020-2022), lancée le 23 octobre 2019 et articulée entre la politique du grand âge et celle du handicap.

Soutenir l'accompagnement des aidants

Le congé proche aidant vise à répondre au besoin exprimé les aidants d'être soutenus financièrement lorsqu'ils décident de s'engager aux côtés de leurs proches, présentant un handicap ou une perte d'autonomie particulièrement grave. Les aidants peuvent être le conjoint, un ascendant, un descendant, une personne âgée ou encore une aide à domicile intervenant de manière régulière et fréquente.

Ainsi, dès le 1er octobre 2020, tous les aidants auront la possibilité de prendre des congés rémunérés : salariés du secteur privé, indépendants ainsi que demandeurs d'emplois inscrits.

Ce congé est fixé à une durée maximale de trois mois, renouvelable jusqu'à un an sur l'ensemble de la carrière du salarié.

Cette allocation, d'un montant de 43,83 euros par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08 euros par jour pour une personne seule, sera versée par les caisses d'allocations familiales et les caisses de la mutualité sociale agricole.

L'aidant pourra demander un accès au compte des jours indemnisés restant à pendre, possible par télé-procédure.

Une mobilisation collective pour offrir des solutions personnalisées

La stratégie de mobilisation du Gouvernement en faveur des aidants s'inscrit également dans le cadre de la transformation de l'offre. A ce titre, le Président de la République avait annoncé, lors de la Conférence Nationale du Handicap du 11 février 2020, l'inconditionnalité de l'accompagnement, qui repose notamment sur le déploiement de solutions de répit proposées dans le cadre de communautés territoriales, dites 360.

Le Secrétariat d'Etat au handicap, qui a dû s'adapter au contexte de crise sanitaire, a accéléré la mise en place du numéro unique national, 0800360360, pour répondre le plus rapidement possible aux demandes urgentes de répit. Ainsi, au 31 août 2020, 63 Communautés 360 ont été constituées à l'échelle départementale. Ce nouveau dispositif permet plus de simplicité pour les personnes et les aidants, plus de proximité pour trouver de solutions près de chez eux, davantage de rapidité pour apporter des réponses dans l'urgence mais aussi plus de compétences mobilisées pour trouver de nouvelles solutions d'accompagnement et plus d'agilité pour s'adapter au contexte de crise.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer