AccueilDroitActualité du droitConcours de greffier 3ème voie : ouverture des inscriptions

Concours de greffier 3ème voie : ouverture des inscriptions

Ce mode de recrutement est ouvert à divers profils de candidats, dès lors qu’ils ont au moins 4 ans d’expérience professionnelle dans le domaine juridique. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 17 octobre 2022.
Concours de greffier 3ème voie : ouverture des inscriptions
© Adobe Stock

DroitActualité du droit Publié le ,

Maillon essentiel du fonctionnement de la justice, le greffier collabore au quotidien avec les magistrats pour garantir le bon fonctionnement du service public de la justice. Spécialiste de la procédure, il est garant de l’authenticité des actes juridictionnels, et tout acte accompli en son absence peut être frappé de nullité.

Le greffier a un rôle indispensable : il enregistre les affaires, prévient les parties des dates d’audience et de clôture, prépare les dossiers pour les magistrats, prend note du déroulement des débats, rédige les procès-verbaux et met en forme les décisions.

Dans le cadre d’un service d’accueil et d’informations générales du public, le greffier est chargé de renseigner, d’orienter et d’accompagner les usagers dans l’accomplissement des formalités ou procédures judiciaires.

Ce métier offre une rémunération évolutive ainsi qu’une grande diversité de missions, en collaboration avec l’ensemble des services de la Justice, une formation tout au long de la carrière et d’importantes perspectives d’évolution (chef de service, greffier principal, directeur des services de greffe, magistrat).

Caractéristiques du concours

Le concours comporte une épreuve écrite d’admissibilité, qui consiste en la rédaction d’une note de synthèse à partir de documents se rapportant à des problèmes généraux d’ordre juridique permettant d’évaluer l’aptitude du candidat à l’analyse et au raisonnement. Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder vingt-cinq pages (durée : 4 heures ; coefficient : 4).

S’agissant de l’épreuve orale d’admission, elle consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier l’expérience professionnelle du candidat, l’aptitude à exercer les fonctions de greffier, ses motivations et ses qualités personnelles. L’entretien débute par un exposé du candidat sur son expérience professionnelle. Au cours de cet entretien, le candidat peut être interrogé à partir de son dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle sur des questions relatives aux connaissances administratives générales, à son environnement professionnel, aux fonctions exercées ainsi que sur des situations pratiques (durée : 25 minutes maximum, dont 5 minutes maximum d’exposé ; coefficient 4).

Zoom sur la formation

A l’issue du concours, le candidat suivra une formation de 12 mois en alternant une période de scolarité à l’Ecole nationale des greffes de Dijon et des stages en juridictions.

Le choix des postes s’effectue en fin de formation en fonction du rang de classement des stagiaires à partir d’une liste des postes nationale établie par l’administration.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?