AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisCommerces "non essentiels" : 12 maires saisissent le Conseil d'État

Commerces "non essentiels" : 12 maires saisissent le Conseil d'État

Douze maires de Seine-Saint-Denis ont saisi le Conseil d'État pour demander la suspension du décret fixant la liste des commerces dits "non essentiels" fermés pendant le reconfinement, une mesure ne reposant sur "aucune étude scientifique crédible", selon leur requête consultée par l'AFP.
Commerces
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

L'article 37 du décret du 29 octobre, relatif au nouveau confinement qui doit durer au moins jusqu'au 1er décembre, "instaure une inégalité de traitement entre les commerçants" et "constitue une atteinte disproportionnée et inappropriée à la liberté d'entreprendre", estiment dans leur référé déposé ces élus, tous situés à droite de l'échiquier politique. Cette interdiction va avoir "un effet direct non seulement sur les ressources de ces collectivités mais aussi remettre en cause leur politique d'urbanisme et d'aménagement et plus généralement porter atteinte à la qualité de vie dans ces communes", alertent-ils conjointement.
« Ce qui est essentiel, même durant cette épidémie, c'est de sauver nos commerces de proximité en centre-ville », ajoute le maire de Neuilly-Plaisance Christian Demuynck, un autre requérant dénonçant une décision "mortifère".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?