Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Commerce francilien : la CCI poursuit son plan d'action

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Commerce francilien : la CCI poursuit son plan d'action
© wikimedia commons

La CCI Paris - Île-de-France a décidé de renforcer ses actions d'accompagnement pour la mutation des commerces. À l'issue d'une consultation régionale et de propositions de ses élus, elle a lancé en novembre 2017 un groupe de travail réunissant les principaux acteurs franciliens concernés par l'avenir du commerce.

Ce groupe de travail s'est réuni à nouveau le 13 février dernier et a enrichi ses travaux d'une analyse statistique nouvelle fournie par la CCI Paris - Île-de-France, qui fait notamment apparaître que :

107 000 commerces actifs ont été recensés dans la métropole en 2017 soit une hausse de 1,4 % depuis 2002. Cette progression masque des évolutions disparates, notamment des écarts relevés entre Paris et les autres départements ;

Les commerces sont en renouvellement perpétuel ; 43 000 d'entre eux, soit 35 %, ont changé d'exploitant entre 2014 et 2017.

Les transformations numériques et sociétales, les difficultés que connaît le commerce dans les centres-ville, ainsi que les enjeux d'amélioration de service pouvant être visés au titre d'événements mondiaux comme les JO 2024, rendent encore plus pertinentes les actions pouvant être déployées au bénéfice du tissu commercial francilien.

Aussi, le groupe de travail s'est donné comme objectif de proposer une plateforme d'actions collaborative dans laquelle chaque partenaire pourra s'engager selon sa spécificité et ses moyens.

La plateforme est organisée en quatre axes opérationnels :

Améliorer la relation au consommateur par de nouvelles pratiques, avec en particulier la digitalisation du commerce, le développement de solutions de type « market place », le développement des managers de cœur de ville, l'évolution des soldes et du commerce non sédentaire.

Optimiser les mobilités et les livraisons, avec en particulier l'élaboration d'un vade-mecum relatif aux attentes des commerçants en matière de gestion du stationnement et des livraisons, qui pourrait être diffusé aux collectivités locales.

Sécuriser et développer la prévention, avec comme principal enjeu l'optimisation des moyens de prévention et de lutte contre la délinquance déjà engagés par l'État par une action plus coordonnée des partenaires.

Gagner en efficacité et en équité par des évolutions juridiques, en regardant en priorité comment peuvent être mieux régulés l'implantation des commerces et le développement de l'uberisation.

Le groupe de travail s'est donné comme objectif de finaliser ses propositions sous deux mois.

La plateforme ainsi élaborée permettrait de rassembler dans le cadre d'une action collective les représentants des Pouvoirs publics et des commerçants autour d'objectifs mesurables, suivis dans le cadre d'un comité de pilotage.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer