Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Comment gérer les ponts du mois de mai

le - - Actualité - Informations générales

Comment gérer les ponts du mois de mai
© DR

Après le 1er et avant le 8 mai, le pont de l'Ascension, le lundi de Pentecôte et les congés à solder, le mois de mai fait l'effet d'un vrai casse-tête pour les employeurs. Le groupe de travail Ressources humaines d'Absoluce explique comment mieux appréhender cette période délicate.

Comme le souligne le groupe de travail, « plus les prises de congés seront connues à l'avance, plus l'entreprise pourra s'organiser le moment venu ».

Connaître les prises de congés le plus tôt possible

Pour optimiser cette période, il convient, selon les spécialiste d'Absoluce, « d'anticiper et de garder un œil vigilant permettant de répondre aux demandes des salariés qui souhaitent prendre leurs congés sur cette période afin que le fonctionnement de l'entreprise n'en souffre pas. Lorsque plusieurs personnes souhaitent poser leurs congés en même temps, chacun avec de bonnes raisons, une médiation peut s'avérer nécessaire. Le 31 mai marque, pour une majorité d'entreprises, la fin de la période de prise des congés payés acquis l'année précédente ». Attention à ce que « les salariés ne soldent pas, simultanément, leurs droits la dernière semaine ».

Aménager le travail avec ceux qui restent

Poursuivre l'activité de l'entreprise quand beaucoup de salariés sont en congés, cela suppose une organisation en amont entre ceux partant en vacances et ceux qui travaillent. En effet, il faut assurer et continuer l'activité de l'entreprise, autant que possible.

La récupération des jours de pont

Les modalités de la récupération des heures perdues sont prévues par accord collectif d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par convention ou par un accord de branche. En l'absence d'accord collectif, l'employeur peut tout de même décider que les heures perdues seront récupérées en respectant les règles fixées par décret.

Attention, l'employeur ne peut pas, sauf disposition conventionnelle particulière, imputer un jour de pont sur les jours de congés payés annuels du salarié.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer