Chypre sanctionné

Après plusieurs semaines d'un véritable psychodrame, un accord a finalement été conclu entre le gouvernement chypriote, l'Union européenne (UE), la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI).

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Un prêt de dix milliards d’euros va être accordé à Chypre, mais des contreparties drastiques ont été exigées. La taxation des petits épargnants, un moment envisagée, a été abandonnée devant les réactions d’exaspération de la population. Seuls les dépôts de plus de 100 000 euros seront ponctionnés, en échange de parts de capital des banques. Laiki, deuxième banque du pays, va être démantelée, ses meilleurs actifs étant repris par Bank of Cyprus, la première banque chypriote. L’île devra réduire son secteur bancaire de moitié d’ici 2018. Comment en est-on arrivé là ?

Les établissements bancaires chypriotes ont subi de lourdes pertes du fait de la restructuration de la dette grecque. Un renflouement grâce à des fonds publics est inenvisageable étant donné que le secteur bancaire représente huit fois le PIB du pays. Chypre, qui a essayé sans succès d’emprunter à la Russie, s’est alors naturellement tourné vers l’Europe et le FMI. Ce pays présente toutefois quelques particularités hors normes : un secteur bancaire hypertrophié, une fiscalité de dumping et des pratiques bancaires opaques. Sur les 70 milliards d’euros de dépôts dans ces banques, 20 sont détenus par des Russes, qui ont fait de Chypre leur principale plate-forme off-shore. Chypre a figuré sur la liste noire des paradis fiscaux de l’ONU et de l’OCDE, et reste soupçonnée de couvrir le blanchiment d’argent sale, même si son entrée au sein de l’UE a été l’occasion de mettre en place une autorité de régulation du marché financier.

Il reste que d’autres pays – comme le Luxembourg ou Malte – ont un secteur bancaire surdimensionné ou une fiscalité attractive. Pourquoi sanctionner un paradis fiscal en fermant les yeux sur beaucoup d’autres ?

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?