AccueilEntrepriseChute de l'emploi intérimaire entre novembre 2011 et 2012

Chute de l'emploi intérimaire entre novembre 2011 et 2012

L'emploi intérimaire a chuté de 17,1% en novembre par rapport à novembre 2011, avec un repli particulièrement marqué dans l'industrie et dans l'Est de la France, selon le baromètre Prisme récemment publié.

Entreprise Publié le ,

Le travail temporaire, auquel a notamment recours l'industrie (près de la moitié des effectifs), est réputé précurseur des évolutions du marché de l'emploi.

En novembre, l'industrie a été la plus frappée (-20,5%), suivie par le BTP (-16%).

Les services ont enregistré un repli de 13,8%, tandis que les transports et le commerce ont reculé tous deux de 11,5%.

Les régions de l'Est ont été particulièrement touchées avec -29% en Franche-Comté, -24,5% en Alsace et -23,6% en Champagne-Ardenne. La Haute-Normandie n'a pas non plus été épargnée (-24,2 %).

Toutes les qualifications ont été en recul, les ouvriers étant en première ligne (-19,1% pour les non-qualifiés, -18,6% pour les qualifiés).

Chez les cadres et professions intermédiaires, la baisse des effectifs a été de 12,3%. Pour les employés, elle a été de 12,8%.

Ce baromètre, dont la méthodologie a été modifiée en avril, est réalisé chaque mois à partir de données transmises par un panel d'entreprises représentant 80% de l'emploi intérimaire, selon le Prisme, organisme qui dit regrouper 600 professionnels.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?