AccueilActualitéCharlotte Caudel se rend à l’association Le Colibri

Charlotte Caudel se rend à l’association Le Colibri

La secrétaire d’État à l’enfance, Charlotte Caudel s’est rendue, le 25 juillet, dans la maison de Jambville de l’association ‘’Le Colibri’’, qui œuvre pour l’insertion des jeunes de 8 à 21 ans « en rupture ».
Charlotte Caudel se rend à l’association Le Colibri
© DR

Actualité Publié le ,

L’association Le Colibri a été créée en 2017 et est soutenue depuis ses débuts par la Fondation Bettencourt Schueller, fondation familiale reconnue d’utilité publique, qui lui aura accordé un don financier de 950 000 euros d’ici fin 2024.

Ce lieu de vie accueille des enfants et des jeunes allant de 8 à 21 ans suivis par l’Aide sociale à l’enfance (Ase) pour une durée pouvant aller de trois mois à plusieurs années. En septembre, s’ouvrira son dixième centre dans le Maine-et-Loire. L’occasion pour la secrétaire d’État Charlotte Caudel de venir, à ce jour, saluer le travail des équipes pédagogiques.

Bilan positif pour le centre d’insertion

Ces lieux de vie ‘’Colibri’’ sont structurés autour de trois étapes clés, à savoir : mettre à l’abri et soigner les jeunes en ce qui concerne la nutrition, l’hygiène et la santé physique et mentale, stabiliser et recréer des liens dans un cadre de vie en petit effectif grâce à l’habitation personnalisée de type familial et enfin, se projeter dans l’avenir avec l’appui de la pédagogie ‘’scoute’’ dans l’objectif de valoriser la force du collectif et la vie en équipe.

Le Colibri accueille des enfants et des jeunes aux parcours souvent remplis de ruptures, de violence, de sentiment d’abandon, d’incapacité projective. L’aspect innovant du projet réside dans sa capacité à adapter la prise en charge par rapport aux jeunes, et non le contraire. Chaque projet est individualisé grâce à une souplesse dans l’accompagnement et à un partenariat très large.

Ainsi, la journée type permet le matin de reprendre des bases scolaires grâce à une prise en charge alternative pour les jeunes déscolarisés et l’après-midi de participer à des chantiers ou à des projets leur permettant de découvrir des métiers. Des jeux leur permettent également de se confronter à la vie quotidienne avec des temps de décision en conseil ou des temps de réflexion.

Après plus de quatre ans d’existence, le Colibri peut se prévaloir d’un bilan positif rendu par l’Ase et les équipes éducatives sur l’efficience du projet, que la visite de la secrétaire d’Etat vient reconnaître aujourd’hui.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?