Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Charlotte, 13 ans, directrice juridique dans 25 ans

le - - Droit

Charlotte, 13 ans, directrice  juridique dans 25 ans

Ma fille Charlotte a 13 ans aujourd'hui : imaginons qu'elle ait la folle idée de suivre la voie paternelle et devienne directrice juridique. D'ici à 25 ans, voici quelle pourrait être sa journée de travail…

 

Par Guillaume Nonain, directeur juridique EMEA, Brink’s, vice-président du Cercle Montesquieu.

 

 

Charlotte est depuis près d’un an directrice juridique de Globa/G, groupe franco-indien devenu leader européen en fourniture d’énergies alternatives aux villes privatisées. Charlotte n’est pas salariée mais vend ses compétences sur une plateforme d’emploi où des sociétés peuvent acheter des jours de collaborateurs ; elle a toutefois la chance de bénéficier d’un contrat d’exclusivité de trois ans avec Globa/G, ce qui lui assure une certaine stabilité.

Dès que Charlotte entre dans son espace de travail, son assistant virtuel détecte sa présence et projette l’agenda de la journée via le projecteur rétinien de ses lunettes. La matinée est consacrée à un point complet avec des conseils polonais sur un gros contentieux en cours. Charlotte initie la salle de réunion virtuelle. Le projecteur rétinien passe en mode 3D pour lui permettre d’interagir avec ses conseils comme s’ils étaient à côté d’elle. 

Les derniers points du mémoire en demande sont validés : celui-ci sera téléchargé sur le site du tribunal dans l’heure qui suit, en prévision de l’audience en ligne de la semaine suivante. Les juridictions dématérialisées se sont multipliées ces dernières années depuis que la CEDH a jugé qu’elles répondaient aux exigences du procès équitable. Charlotte regrette toutefois que la partie adverse n’ait pas accepté de passer par eTransac, le nouveau site d’arrangement alternatif qui propose à des parties en conflit commercial une solution amiable équitable sur la base d’un algorithme révolutionnaire. Il est vrai que la solution reste pour l’instant assez coûteuse.

À propos de coûts, Charlotte fait ensuite une revue des honoraires de conseils avec son équipe : les voyants sont plutôt au vert. La bourse internationale de mise en commun de conseils externes sélectionnée six mois auparavant donne de bons résultats. Pour ses conseils polonais par exemple, Charlotte a pu bénéficier de budgets non utilisés par d’autres directions juridiques en échange d’une enveloppe mutualisée sur une avocate experte en droit des drones qu’elle a peu consultée récemment.

L’après-midi est ensuite consacré à la préparation d’un mémo pour sa direction générale sur l’organisation de la fonction juridique au sein de Globa/G, dans le cadre de l’exercice budgétaire annuel. L’intelligence artificielle qui génère tous les projets de contrats du groupe marque son temps et doit être renouvelée. Et surtout, Charlotte a besoin du feu vert pour enrichir son équipe de deux nouvelles positions : la première de juringénieur pour gérer et améliorer les bases de données et d’intelligences artificielles utilisées par l’équipe, et une seconde de contrôleur de projet legacomm pour améliorer l’encadrement des équipes de vente. Le poids du réglementaire dans les relations commerciales est en effet devenu tel depuis une dizaine d’années, que les ventes sont maintenant rattachées au juridique.

La fin de journée est là plus vite que prévue. Même si son mémo n’est pas tout à fait terminé, Charlotte bondit dans un véhicule HubertLib. Elle ne veut pas être en retard à la réunion du Conseil de l’Ordre. Récemment élue, elle fait partie du groupe de travail sur le 20e anniversaire de l’Avocat en entreprise, l’un des points à l’Ordre du jour ce soir. Charlotte sait toutefois que le cœur des discussions portera sur la fusion du barreau de France avec les barreaux italien et suisse, qui entraîne depuis quelques mois des discussions très vives au sein de la profession, les plus conservateurs ne voulant même pas entendre parler d’un rapprochement du barreau national avec un seul barreau européen voisin (alors que les Ordres belge, néerlandais et allemand ont fusionné depuis six ans !). Charlotte peste contre cette profession d’avocat dont certains représentants ont tant de mal à se moderniser.

Heureusement, le véhicule entièrement automatisé lui permettra de continuer à travailler pendant le trajet pour boucler son mémo. Ah oui, et un message de son frère Paul apparaît sur sa rétine : elle doit penser à appeler son père pour son 69e anniversaire. Charlotte sourit en pensant qu’il va encore lui dire qu’elle vit décidément une époque passionnante… 




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer