Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Cet été, les “moutons urbains” investiront le Grand Paris

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Cet été, les “moutons urbains” investiront le Grand Paris
© A.P.

Du 6 au 17 juillet, la transhumance urbaine sera lancée dans la métropole. Dans le cadre de cet événement, 34 communes ont répondu présentes pour accueillir le passage du troupeau. But de l'opération : réconcilier le mode de vie citadine avec les activités agricoles.

« Je suis toujours stupéfait quand je vois le regard d'enfants, à la ferme du mont Valérien, qui découvrent une vache, un âne, un mouton, alors qu'ils n'en ont jamais vu de leur vie. »

Ce constat de Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris, est pourtant bien d'actualité et souligne le fossé qui s'est creusé entre les mondes ruraux et urbains.

Pour changer les choses, la métropole, en partenariat avec le média culturel Enlarge your Paris, a lancé les rencontres agricoles en septembre 2018, qui se concluront cet été par une grande transhumance estivale.

Le principe est simple : vingt-cinq moutons en itinérance dans les villes de la métropole, des marcheurs à leurs côtés.

Accueillis à bras ouverts

Une initiative peu commune mais plutôt bien accueillie par les habitants, comme l'explique Daniel Breuiller, vice-président en charge, notamment, de l'agriculture en ville. « Les moutons sont des pacificateurs urbains, quand ils passent les gens ne s'énervent pas, ils ne klaxonnent pas mais prennent plutôt des photos et sourient. »

Un effet positif que Julie-Lou Dubreuil, membre des Bergers urbains, collectif à qui le troupeau appartient, a elle aussi constaté « Nos moutons traversent le marché de Saint-Denis tous les ans et les habitants adorent. Ils trouvent cela très amusant ! »

Du côté des communes, on se montre tout aussi enthousiaste. « C'est une opportunité pour les villes de montrer que la nature a sa place. En plus, ça ne demande pas d'organisation particulière, si ce n'est de la bienveillance de la part de tous », estime un représentant de la ville de Cachan.

Valorisation de l'agriculture en ville

La réconciliation avec les animaux, c'est aussi une étape vers le développement de l'agriculture urbaine.

« Ils démontrent qu'il peut y avoir un modèle économique de ce type d'agriculture et aussi qu'elle rend des services, comme l'entretien du paysage », affirme Daniel Breuiller.

« L'agriculture urbaine a longtemps été regardée comme un truc de bobo. Aujourd'hui, elle est en train de devenir un champ de l'agriculture reconnu et respecté », ajoute-t-il.

Les moutons “HD” (haute domestication) de Julie-Lou Dubreuil prennent donc le pari de changer le regard des Parisiens sur le monde agricole.

« Nous faisons en sorte de transformer la manière de voir pour transformer la manière d'agir », commente Patrick Ollier.

Pour ce faire, ils se mettront dans la peau de véritables citadins, traversant même aux passages piétons, le temps de quelques jours.

La transhumance en chiffres

- 500 marcheurs accompagneront le troupeau sur l'ensemble du parcours
- 140 km d'itinéraire seront ouvert au public sur inscription
- 33 villes seront traversées, le départ se fera sur le parvis de la basilique Saint-Denis et l'arrivée à Paris, sur les voies sur berges
- 12 étapes seront effectuées, des points de rencontre avec les acteurs de l'agriculture urbaine
- 45 000 euros ont été investis pour la réalisation de ce projet, selon Vianney Delourme, président D'Enlarge your Paris




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer