AccueilImmobilierCécile Duflot lance la concertation sur les attributions de logements sociaux

Cécile Duflot lance la concertation sur les attributions de logements sociaux

La ministre du Logement, Cécile Duflot, vient de lancer le processus de concertation sur les attributions de logements sociaux en vue de parvenir à une réforme intégrée à la loi-cadre attendue en Conseil des ministres début juin.
Cécile Duflot lance la concertation sur les attributions de logements sociaux
A.P

Immobilier Publié le ,

"Cela ne résoudra pas le déficit de logements sociaux", a reconnu Mme Duflot, mais "il faut faire en sorte de rénover, dépoussiérer, adapter les politiques d'attribution des logements sociaux". Les propositions des membres de cette concertation, dont le "comité des sages" est présidé par le maire PS de Bourg-en-Bresse (Ain), Jean-François Debat, devront être finalisées fin mars pour que le gouvernement transmette au Conseil d'Etat ses décisions le 15 avril, a indiqué Mme Duflot. Fin novembre 2012, on dénombrait plus de 1,7 million de demandes de logement social en France (y compris les 500 000 demandes de mutations de familles déjà logées dans les HLM), alors que seuls quelque 300 000 logements sociaux ont été attribués en 2012 sur un total de 4,6 millions. Le déficit total de logements en France est estimé à un million de logements.

Mme Duflot a rappelé qu'une loi votée en 2012, qui devrait être promulguée "dans les prochains jours", va rendre possible la cession gratuite de terrains publics pour construire plus de logements sociaux (moins de 100 000 seulement en 2012). Mais c'est aussi sur la "transparence" de la connaissance de "l'avancée du dossier" des demandeurs de logement sociaux et sur les conditions d'attribution, souvent opaques, que Mme Duflot veut porter les efforts de clarification.

Surtout que la loi DALO (Droit au logement opposable) de 2007, qui permet à toute demandeur de logement qui n'a pas reçu de proposition adaptée de saisir une commission de médiation puis d'exercer un recours devant le tribunal administratif, a "rendu encore plus complexe le processus", a-t-elle admis. L'institution, en 2009, d'un système national d'enregistrement des demandes, dit du "numéro unique", n'a pas réellement amélioré la situation. La difficulté du problème a été illustrée par une centaine de militants de Droit au logement (DAL) qui ont tenté de pénétrer dans la Maison de la Chimie, dans le 7e arrondissement de Paris, où se déroulait la réunion, avant d'être rapidement bloqués par les forces de l'ordre.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?