Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Carnet des naissances chez Île-de-France Mobilités

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Carnet des naissances  chez Île-de-France Mobilités
@ DR

Métro, vélo, bus… Île-de-France mobilités accouche de nombreuses nouveautés en cette rentrée, alimentant l'actualité des transports dans la région.

Un petit frère pour le Passe Navigo : le smartphone

Valérie Pécresse, présidente d'Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France, a annoncé le mercredi 25 septembre le lancement du service d'achat et de validation de titres de transport sur smartphone en partenariat avec Orange et Samsung. Le lancement fait suite à une expérimentation auprès de 8000 personnes dont 80 % se sont dites satisfaites. A compter de cette date, la promesse annoncée lors du salon Viva Technology se concrétise sur l'application ViaNavigo. Cette modernisation du système de billettique des transports franciliens permet d'offrir un service dématérialisé qui se veut être plus pratique et plus adapté aux besoins des voyageurs, qu'ils soient réguliers ou occasionnels. Plus de 5 millions de personnes sont éligibles à ce nouveau service. « L'attente devant l'automate en gare ou station pour recharger son passe Navigo ou acheter ses tickets ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir », s'engage la présidente de la région Île-de-France. Le lancement de ce service est accompagné d'une campagne d'information afin de présenter aux Franciliens son fonctionnement. Des affiches et flyers seront disponibles dans les boutiques Orange, et de courtes vidéos explicatives seront diffusées sur les écrans des trains franciliens.

Le baptême de Sofia

Le vendredi 20 septembre, le préfet de la région Île-de-France Michel Cadot, sa présidente Valérie Pécresse, Bernard Cathelain, membre du directoire de la Société du Grand Paris et Catherine Guillouard, PDG de la RATP étaient rassemblés à Rosny-sous-Bois pour le baptême de Sofia, un beau bébé mesurant 106 mètres et pesant 1450 tonnes. Le tunnelier du prolongement de la ligne 11 du métro à l'est a, selon la tradition de Sainte Barbe, patronne et protectrice des mineurs, reçu un prénom féminin. Le batême annonce le lancement imminent de creusements sur 3 kilomètres pour rejoindre, avant 2023, l'atelier de maintenance de la ligne à proximité de son actuel terminus Mairie des Lilas. « Le prolongement de la ligne 11 à Rosny-Bois-Perrier concrétise un projet de transport essentiel pour la région. Il s'inscrit au cœur d'une volonté collective de désenclavement et de mutation urbaine de l'Est francilien », précise Île-de-France Mobilités.

Les bus à hydrogène font leurs premiers pas

Île-de-France Mobilités a pour objectif d'avoir une flotte de bus 100 % propre dans les zones denses en 2025 (soit près de 5000 bus) et dans toute la Région en 2029 (5000 également). Pour atteindre cet objectif, deux motorisations sont disponibles aujourd'hui, les bus au bio-GNV (gaz) et les bus électriques, mais l'ex-STIF entend également tester d'autres technologies propres. Valérie Pécresse souhaite ainsi soutenir la filière hydrogène en faisant par la même de l'Île-de-France un territoire d'expérimentation leader en la matière.

Deux bus à hydrogène ont ainsi été inaugurés pour une expérimentation qui a vocation à durer sept ans. Ils seront exploités sur la ligne 264 qui parcourt les 12,5km séparant la gare de Jouy-en-Josas gare de celles de Versailles Chantiers en transportant quotidiennement 1000 voyageurs. L'objectif d'Île-de-France Mobilités est de tester les performances de ce type de véhicule au niveau de la consommation, de l'autonomie, de l'ensemble des coûts d'exploitation et des coûts de maintenance, ainsi que de leurs tenues techniques sur une longue période.

Un projet pourl'avenir : « Créer un écosystème autour du vélo »

Le 11 septembre était inauguré Véligo Location, un service de location longue durée de vélos électriques. Un parc de 20 000 éléments devrait voir le jour d'ici à 2020, faisant de Véligo le plus large service de location de vélos à assistance électrique proposé au monde. Désormais, Franciliens et Franciliennes peuvent retirer leur vélo dans l'un des 250 points de location déployés à travers toute l'Île-de-France : dans les bureaux et centres courrier du groupe La Poste, dans les stationnements Urbis Park, chez un vélociste indépendant…

L'objectif sous-jacent, aux dires de Valérie Pécresse, est de « créer un écosystème autour du vélo et de favoriser sa pratique que la région souhaite tripler d'ici à 2021. » Véligo est ainsi accompagné de tout un panel de mesures régionales comprenant notamment de larges financements pour réaliser des pistes cyclables et des parkings à vélo sécurisés. Surtout, pour favoriser le basculement définitif des habitants de la région vers le vélo, a été annoncé par Île-de-France Mobilités qu'accompagnera Véligo location une aide à l'achat pour les vélos à assistance électrique. Cette aide ira jusqu'à 50 % du prix d'achat HT du vélo à assistance électrique neuf dans la limite de 500 euros par vélo et par demandeur après déduction des aides locales. Elle démarrera à partir du 20 février 2020 et durera jusqu'à la fin de l'année.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer